IranIran (actualité)Iran : De hauts responsables soutiennent le président pour...

Iran : De hauts responsables soutiennent le président pour ses menaces au Moyen -Orient

-

Iran Focus, Téhéran, 30 octobre – Une poignée de hauts responsables du gouvernement et de la sécurité ont apporté leur soutien aux menaces proférées par le président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad contre Israël au cours du rassemblement du vendredi pendant la Journeé de Qods.

Mercredi dernier, Ahmadinejad avait dit à une foule de plusieurs milliers d’étudiants ultraconservateurs que “Israël doit être rayé de la carte”.

Le général Rahim Safavi, commandant du corps des gardiens de la révolution, qui participait à ce rassemblement pendant la Journée de Qods, (Jérusalem), a déclaré que la position de Ahmadinejad était celle de la nation iranienne.

La tâche première des gardiens de la révolution est d’exporter la révolution islamique jusqu’à Jérusalem via Bagdad.

«Les Etats-Unis et Israël veulent compenser leur défaite dans [la Bande de »> Gaza et en Irak par la guerre psychologique qu’ils mènent contre notre nation», a dit Safavi faisant référence aux commentaires condamnant dans le monde les propos du président iranien.
Par le passé, Ahmadinejad a aussi été un haut commandant des gardiens de la révolution.

Faisant écho aux déclarations du président, le chef du judiciaire, l’ayatollah Mahmoud Hachemi Chahroudi a dit à la foule lors du rassemblement: « Israël a été créé pour que les grandes puissances du monde puissent établir leur base arrogante dans le monde islamique à travers leur gouvernement terroriste. Donc la question ne porte pas seulement sur la Palestine, elle est plus profonde que cela ».

Lors du rassemblement, Ali Larijani, Secrétaire général du Conseil suprême de sécurité nationale, a déclaré à des journalistes que le point de vue d’Ahmadinejad sur Israël n’était pas différent de celle du guide suprême, l’ayatollah Ali Khameneï. Laridjani, qui est un proche de Khameneï, avait aussi été un haut commandant du des gardiens de la révolution par le passé.

Le président du Majlis (parlement) Gholam-Ali Haddad-Adel a condamné les appels lancés par Israël à exclure Téhéran des Nations Unies. « Le régime sioniste ne peut strictement rien faire » a-t-il dit.
Haddad-Adel, un parent proche du guide suprême, a déclaré que la position de l’Iran vis-à-vis d’Israël n’avait pas changé et que dès à présent « il [l’Iran »> devra soutenir davantage la nation palestinienne ».

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous