IranIran (actualité)Un rapport critique la carte GB dans la crise...

Un rapport critique la carte GB dans la crise des marins en Iran

-

Reuters, 22 juillet – Une carte britannique du nord du Golfe persique, secteur où l’Iran a intercepté 15 marins britanniques en mars, n’était pas assez précise et la Grande-Bretagne a eu de la chance que Téhéran ne la conteste pas, si l’on en croit un rapport parlementaire publié dimanche.

Selon ce rapport de la commission des Affaires étrangères, le Foreign Office devrait en outre divulguer le nom de la personne qui a laissé deux de ces marins vendre leur histoire aux médias, décision très critiquée car elle a contribué à alimenter la propagande iranienne et gêné les militaires.

Le rapport conclut que l’approche globale des diplomates britanniques n’est pas critiquable mais que des efforts auraient dû être faits plus tôt pour entrer en contact avec Ali Larijani, principal négociateur de l’Iran.

Les Gardiens de la révolution iraniensont arrêté en mars 15 marins britanniques dans le nord du Golfe persique, provoquant une crise diplomatique qui a duré 13 jours et s’est achevée par leur libération par le président iranien, au lendemain d’un entretien entre Larijani et un proche conseiller de Tony Blair, alors Premier ministre.

Londres n’avait demandé à parler à Larijani, considéré comme une personnalité pragmatique plus à même d’accepter un compromis avec les pays occidentaux, que sept jours après le début de la crise.

« LE GOUVERNEMENT A EU DE LA CHANCE »

Londres affirme que les marins se trouvaient dans les eaux territoriales iraniennes dans le cadre d’une mission soutenue par l’Onu quand ils ont été capturés.

L’Iran dit quant à lui qu’ils étaient dans ses eaux. Une carte du ministère britannique de la Défense publiée pendant la crise montrait une frontière maritime s’étendant du Chatt el Arab, fleuve séparant l’Iran et l’Irak, jusqu’au large.

Mais selon des experts aucune frontière maritime entre les deux pays n’a été fixée et la ligne figurant sur cette carte était basée sur une frontière terrestre de 1975 qui pouvait s’être déplacée si le centre du fleuve s’était décalé depuis.

« Nous concluons qu’il y a des raisons de penser que la carte du fleuve Chatt el Arab fournie par le gouvernement était moins claire qu’elle n’aurait dû l’être », peut-on lire dans le rapport.

« Le gouvernement a eu de la chance qu’il n’ait pas été dans l’intérêt de l’Iran de contester la précision de la carte. » La Grande-Bretagne et l’Iran ont fourni différentes coordonnées pour le lieu précis de la capture des marins.

Le rapport ne rend pas de conclusion définitive sur l’exactitude du document et sur l’endroit précis où se trouvaient les marins au moment de leur capture.

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous