IranNucléairePour les gardiens de la révolution en Iran, les...

Pour les gardiens de la révolution en Iran, les USA « bluffent »

-

Iran Focus, Téhéran, 7 mars – Un haut commandant des gardiens de la révolution a rejeté mardi les menaces des États-Unis au sujet du programme nucléaire de l’Iran et les a qualifiées de « bluff politique », a rapporté l’agence de presse du gouvernement, Fars.

Le général de brigade Ali-Reza Afshar, ancien commandant des gardiens de la révolution et directeur des affaires culturelles et de la propagande sous le haut commandement des Forces Armées, a fait ces commentaires le dernier jour d’une conférence à Téhéran intitulée « La Guerre psychologique de l’Occident contre l’Iran ».

« La plus grande partie de la propagande menaçante de l’Amérique [contre la République Islamique d’Iran »> n’est que bluff politique », a déclaré Afshar.

Il a ajouté que l’Iran répliquait à la « guerre psychologique » menée par les États-Unis en attirant l’attention sur les « problèmes nationaux » de l’Amérique, citant des difficultés telles que la pauvreté, la torture dans les prisons, le chômage, l’inégalité et l’instrumentalisation des femmes.

Afshar a déclaré que son gouvernement exposait « les complots de l’Amérique » au Moyen-Orient. « Lorsque les Musulmans seront conscients de ces complots, ils forgeront une unité exceptionnelle contre l’Amérique. »

Afshar a évoqué la capture de canonnières britanniques par les gardiens de la révolution en 2004 en tant qu’illustration du succès de la guerre psychologique de l’Iran.

« Si [les gardiens de la révolution »> n’avaient pas réagi rapidement en annonçant la nouvelle de la capture des bateaux, nous n’aurions pas pu créer cette guerre psychologique contre les Britanniques », a-t-il expliqué.

Des scènes montrant des marines britanniques les mains menottées exhibés fièrement par les Gardiens de la Révolution ont choqué les téléspectateurs de Londres pendant l’été 2004. Malgré les demandes répétées de la Grande-Bretagne, l’Iran a refusé de rendre les navires et l’équipement.

Afshar dénombre quatre étapes dans une guerre psychologique : paix, menaces, crise et guerre. Il a affirmé qu’avec l’arrivée au pouvoir du président Mahmoud Ahmadinejad, « les plans de l’ennemi pour semer la discorde au sein du gouvernement de la République Islamique » ont été contrecarrés.

« Désormais, l’ennemi essaie d’utiliser d’autres tactiques contre nous, dont les conflits ethniques et religieux et les dissensions de partisans, mais nous devons les reconnaître et être prêts à les confronter », a déclaré le général des gardiens de la révolution.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous