IranNucléaireLes grandes puissances doivent accepter un Iran nucléaire civil...

Les grandes puissances doivent accepter un Iran nucléaire civil (Larijani)

-

ImageAFP: Les grandes puissances ayant proposé des négociations à l’Iran doivent accepter la République islamique comme puissance nucléaire civile, ont déclaré dimanche des responsables iraniens.

"Désormais, le groupe 5+1 n’a aucune raison de refuser et nier la technologie nucléaire de l’Iran et par conséquent les futures négociations devront être basées sur les droits contenus dans le Traité de non prolifération" (TNP), a dit le président du parlement iranien, Ali Larijani, cité par l’agence Isna.

La semaine dernière, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU: Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Russie et Chine, plus l’Allemagne, ont invité l’Iran à des négociations directes sur son programme nucléaire controversé.

Les puissances occidentales soupçonnent l’Iran de chercher à fabriquer l’arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil, ce que Téhéran a toujours démenti.

Jeudi, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a inauguré la première usine de fabrication de combustible nucléaire et annoncé avoir testé deux nouveaux types de centrifugeuses plus puissantes pour l’enrichissement d’uranium.

Ces annonces ont été accueillies avec scepticisme par Washington.

M. Larijani a également rejeté un contrôle plus sévère du programme nucléaire iranien par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

"Des régimes de surveillance plus sévères évoqués par certains au sein du groupe 5+1 n’ont aucune base juridique et légale", a-t-il dit.

Le vice-président de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), Mohammad Saïdi, a également affirmé que "le monde devait accepter l’Iran avec un pouvoir nucléaire à des fins civiles", selon le site de la télévision d’Etat.

"Certains pays ont accepté ce fait et le dialogue pour une suspension (du programme de l’enrichissement d’uranium) appartient au passé", a déclaré M. Saïdi.

Pour sa part, le président de la Commission des Affaires étrangères du parlement, Allaeddine Boroujerdi, a affirmé que l’Iran refusait l’idée d’une éventuelle suspension.

Dans une interview publiée dimanche par le quotidien iranien Etemad, le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, a par ailleurs affirmé que son pays et l’Occident espéraient toujours une suspension de l’enrichissement d’uranium par l’Iran.

"Cet espoir existe toujours que l’Iran accepte" de suspendre l’enrichissement d’uranium, a déclaré M. Kouchner.

12 avril 2009 (AFP)

12 avril 2009 (AFP)

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous