NewsSur le filDe Villepin pousse au dialogue avec l'Iran après la...

De Villepin pousse au dialogue avec l’Iran après la réélection d’Ahmadinejad

-

Image
Iran Focus :  Dominique de Villepin, ex-Premier ministre français s’est prononcé sur l’issue de l’élection présidentielle en Iran en souhaitant que la communauté internationale aille "beaucoup plus loin dans la recherche du dialogue" avec l’Iran, en réagissant à la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad. "Il faut négocier avec l’Iran sans illusion ", a déclaré samedi Villepin à radio RTL.

Décidément Dominique de Villepin ne perd une occasion pour rendre service aux dirigeants iraniens qui traversent actuellement la crise politique le plus aigue de leur histoire. Alors que des dizaines de milliers d’iraniens manifestent dans les rues de Téhéran contre le régime et dénoncent une élection frauduleuse qui a reconduit Ahmadinejad au pouvoir, Dominique de Villepin semble être particulièrement préoccupé par le sort des négociations avec le régime d’Ahmadinejad. Connue pour être  un ami des ayatollahs, Villepin a été la seule personnalité occidentale à appeler à « négocier sans illusion » avec l’Iran au lendemain d’une élection décrié par l’ensemble des observateurs étranger.

Cette précipitation étonnante pour sauver les négociations avec Ahmadinejad et son Guide Suprême n’est pas sans précédent. En novembre dernier, alors qu’il ne détenait aucun post officiel,  Villepin a subitement fait surface à Téhéran. Prétextant participer à une « Conférence internationale des maires des grandes villes d’Asie », il a rencontré Mahmoud Ahmadinejad pour lui donner des conseils et pour faire la promotion de la politique du « dialogue » avec l’Iran.

Les défenseurs des droits de l’homme en Iran avaient  été choqué par cette visite injustifié,  y décelant  un signe d’encouragement pour le régime clérical connue être parmi les premiers des violateurs des droits de l’homme au monde.
A cet ancien dirigeant français on reproche également d’avoir mené une politique désastreuse de complaisance avec le régime cléricale,  qui lui aurait permis notamment de gagner du temps pour avancer considérablement dans son projet de bombe atomique.

Cette politique de « dialogue sans fin » a souvent été assortie de concessions les plus calamiteuses au détriment des principes élémentaires de l’éthique. Un livre paru récemment a mis en évidence une des pages les plus sombres de la carrière politique de Dominique de Villepin.  « Si vous le répétez je démentirais » est le titre d’un ouvrage publié chez Plon par Jean-Claude Maurice, ancien directeur de la rédaction au Journal du Dimanche. L’auteur y dévoile les dessous de la  rafle d’Auvers-sur-Oise en juin 2003 contre les opposants iranien à la demande de l’Iran.

Le ministre français des affaires étrangères annonce deux mois avant cette opération, lors d’une rencontre à Téhéran avec son homologue iranien, en avril 2003, que la France prépare une opération en France contre les Moudjahidine du peuple, la principale force d’opposition au régime.

Les services secrets français et le sinistre Ministère du renseignement iranien, VEVAK, auraient collaboré pour l’élaboration de l’opération avec l’aval de Dominique de Villepin. La plus importante opération policière lancée par le juge Bruguière contre les réfugiés politiques iraniens en France a donc été décidée à Téhéran. Un scandale politique qui a durablement entaché la crédibilité politique de Villepin sur le dossier iranien.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous