NewsSur le filIran /Achoura : le Régime débordé par la manifestation...

Iran /Achoura : le Régime débordé par la manifestation massive de la population

-

ImageIran Focus : Les Iraniens ont participé massivement aux manifestations de contestation à l’occasion de la journée de deuil chiite de Tassoua. Les journées de Tassoua  et d’Achoura qui correspondent cette année à samedi et dimanche marquent deux importantes journées de deuil religieux pour les chiites.

Samedi une foule immense a manifesté contre le pouvoir aux cris de  «Mort à Khamenei », «Mort au dictateur» et « c’est le mois du sang versé, Seyed Ali (Khamenei) sera renversé.

D’intenses affrontements ont eu lieu entre la population et les forces de répression Place Enghelâb (révolution) et des coups de feu y ont été entendus. Dans les rues adjacentes, les manifestants scandent des slogans et affrontent les Forces de sécurité d’Etat et des unités spéciales. Lors de ces affrontements, des vitres des voitures et de nombreux bâtiments publics ont volées en éclats.

 Des automobilistes manifestaient leur soutien en klaxonnant lorsque les forces de l’ordre, à pied ou à moto, s’en prenaient à des manifestants.

Les agents du régime et des voltigeurs à moto de l’unité des Gardes spéciaux ont tenté de disperser la population à l’aide de matraques et de gaz lacrymogènes. Ils ont barré toutes les avenues menant à la place Imam Hossein et empêchent la population de se diriger vers cette direction.

L’adjoint du chef de la police iranienne, le général Ahmad Reza Radan, avait averti mercredi que les forces de l’ordre agiraient "sévèrement" contre tout "rassemblement illégal" lors de ces deux journées durant lesquelles la population descend massivement dans les rues.

Des cris de « Mort à Khamenei ! » pouvaient être entendus dans de nombreux quartiers de Téhéran. Les protestations et les heurts se sont répandus vers Bd. Kechavarz et Place Vali-asr. Des unités spéciales ont attaqué violemment les manifestants.

Sur Avenue Karegar-e-Chomali, les manifestants sont entrés dans le Parc Laleh après avoir été attaqués par les Bassidjis et les Pasdarans. Des groupes de femmes s’étaient rassemblés dans le Parc Laleh entre 08h00 et midi scandant des slogans anti-régimes.

Comme chaque année, des centaines de cortèges et de rassemblements dans les mosquées ou les rues de Téhéran, pavoisées de noir, ont réuni des dizaines de milliers de fidèles, venus communier dans le souvenir de l’imam Hossein. Les manifestants portaient des drapeaux rouges sur lesquels étaient inscrits les slogans "loin de nous le déshonneur" qui est la réponse de l’Imam Hussein au pouvoir despotique en place et un appel à la résistance.

Le martyre de ce petit-fils du prophète, troisième imam chiite tué lors à la bataille de Kerbala par le calife Yazid, est un des mythes fondateurs de l’islam chiite.

L’Achoura intervient cette année dans un climat de tension politique, exacerbée par le décès, le 19 décembre, du Grand ayatollah dissident Hossein Ali Montazeri.

De nouvelles cérémonies du souvenir et de possibles manifestations sont attendues.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous