EconomyÉconomieIran: Ahmadinejad prend la direction du ministère du Pétrole

Iran: Ahmadinejad prend la direction du ministère du Pétrole

-

 

AFP: Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a annoncé qu’il allait assumer provisoirement la direction du ministère du Pétrole, à la veille de la réunion biannuelle de l’OPEP que préside l’Iran et alors qu’une réforme de ce ministère stratégique agite la classe politique.

« Pour l’instant, j’assure moi-même l’intérim à la tête du ministère du Pétrole », a déclaré M. Ahmadinejad dans une interview télévisée dimanche soir, sans expliquer les raisons de sa décision.

Le président a mis fin samedi aux fonctions des trois ministres du Pétrole, de l’Industrie et des Affaires sociales, dont les administrations doivent fusionner avec d’autres ministères dans la cadre d’une restructuration du gouvernement visant à réduire le nombre de portefeuilles.

M. Ahmadinejad a nommé des ministres intérimaires à l’Industrie et aux Affaires sociales, mais n’avait donné aucune indication sur le ministère du Pétrole qui doit être intégré à celui de l’Energie.

Sa décision de prendre lui même provisoirement le portefeuille du Pétrole intervient peu avant la 159eme réunion de l’OPEP prévue le 8 juin à Vienne. Lors de ces rencontres biannuelles, les membres du cartel pétrolier sont généralement représentés par leurs ministres.

« Dans la mesure où le président assure l’intérim du ministère, il pourrait participer (à la réunion de Vienne) », a indiqué samedi à l’AFP le représentant de l’Iran à l’OPEP Mohammad Ali Khatibi.

« Mais ce serait inhabituel car normalement le président n’assiste qu’aux sommets » de l’OPEP, a ajouté M. Khatibi en ajoutant « s’attendre à ce que (M. Ahmadinejad) délègue un représentant » à Vienne.

L’Iran, deuxième producteur de l’OPEP, assure actuellement la présidence de cette organisation pour la première fois depuis la révolution islamique de 1979.

La décision de M. Ahmadinejad de prendre ce portefeuille stratégique intervient par ailleurs alors que le contrôle de la restructuration du gouvernement a fait l’objet d’une âpre bataille politique avec le Parlement.

Certains députés contestent par ailleurs la disparition du ministère du Pétrole.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous