Intelligence ReportsTerrorismeJavad Zarif fait l'éloge d’un haut commandant terroriste du...

Javad Zarif fait l’éloge d’un haut commandant terroriste du Hezbollah en Syrie

-

Javad Zarif fait l'éloge d’un haut commandant terroriste du Hezbollah en Syrie

 Le ministre des Affaires étrangères du régime iranien, Javad Zarif, a couvert de louanges le haut commandant militaire du Hezbollah en Syrie qui est mort dans une explosion à Damas cette semaine.

Zarif a déclaré dans un message vendredi au chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah : « Je présente mes condoléances pour le saint martyr, le grand combattant Mustafa Badreddine, qui était plein d’esprit et d’héroïsme dans la défense des valeurs justes de l’Islam et le peuple combattant du Liban. » Ses remarques ont été rapportées dans les médias d’État du régime iranien, y compris par l’agence de presse officielle IRNA.

Le Hezbollah a rapporté vendredi que Mustafa Badreddine, 55 ans, qui a supervisé les opérations militaires du groupe terroriste libanais en Syrie, a été tué cette semaine dans une « énorme explosion » près de la capitale syrienne.

Commentant les louanges de Zarif pour le chef terroriste du Hezbollah, Firouz Mahvi, de la Commission des affaires étrangères du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a déclaré samedi :

« Faire de tels éloges sur un terroriste international notoire montre clairement la vraie nature du ministre des Affaires étrangères des mollahs, Javad Zarif, pour autant qu’il se rapporte à sa croyance dans le terrorisme comme un outil de l’État. Ceci va de pair avec les actes précédents de Zarif tels que la pose d’une couronne sur la tombe d’Imad Moughnieh, l’ancien commandant militaire et la tête de l’appareil de terreur du Hezbollah, en 2014. Cela manifeste une fois de plus une simple réalité : le soi-disant régime des mollahs “modéré” est tout simplement un maître de terreur souriant. »

La mort de Badreddine est le plus grand coup porté au Hezbollah depuis la mort en 2008 de son beau-frère, Imad Mugniyah, qui était derrière le bombardement en 1983 de la caserne américaine des Marines à Beyrouth qui a tué 241 personnes et d’autres actes de violence.

Mohammad Mohadessine, président de la Commission des affaires étrangères du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), dans son livre « Intégrisme islamique : La nouvelle menace mondiale » (publié en 1993) comprenait une coupure du journal iranien Ressalat gérée par l’État qui le 20 juillet 1987 qui portait une citation de Mohsen Rafiqdoost, ministre des gardiens de la révolution islamique (Pasdaran) à l’époque, qui a déclaré : « tant la TNT et l’idéologie qui ont fait explosé dans un enfer 400 officiers, sous-officiers et soldats au siège de Marine ont été fournis par l’Iran. »

Badreddine et Mugniyah ont été parmi les premières recrues du Hezbollah qui ont été favorisées par les gardiens de la révolution du régime iranien au Liban.

Badreddine a été inculpé par le Tribunal spécial des Nations Unies, soutenu par le Liban, pour l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafik al-Hariri, en 2005.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous