IranDroits de l'hommeIran-Canada : Manifestation contre l’élection à venir

Iran-Canada : Manifestation contre l’élection à venir

-

Presse Canadienne, Toronto, 11 juin – Par Romina Maurino – A moins d’une semaine de ce qu’ils appellent une mascarade électorale présidentielle dans leur patrie, des dizaines d’Irano-canadiens se sont rassemblés devant le parlement de l’Ontario samedi pour appeler au boycott.

Les organisateurs ont dit que le rassemblement visait à attirer l’attention sur les violations des droits de l’homme et l’absence de démocratie en Iran.

Ils ont dit que seuls huit des mille candidats à la présidentielle avaient été autorisés à se présenter à l’élection du 17 juin qui choisira le successeur de Mohammad Khatami.

Ils ont tous été impliqués dans des atrocités politiques, affirment-ils.

« Peu importe lequel de ces huit candidats gagnera, le résultat sera toujours la répression et les violations des droits de l’homme qui existent depuis 25 ans », explique l’organisateur Shahram Golestaneh du Comité de défense des droits de l’homme en Iran basé à Ottawa.

« Nous demandons des libertés élémentaires, le droit fondamental de voter, le droit fondamental de choisir nos vêtements, la nécessité essentielle de l’égalité entre les femmes et les hommes. »

Une protestataire, originaire d’Iran, Mahnaz Etemadi, 35 ans, vit au Canada depuis dix ans. Elle est engagée dans le groupe parce que, confie-t-elle, elle sait par expérience ce que c’est que d’avoir ses droits violés. Quand elle avait 11 ans, elle et deux de ses sœurs ont été emmenées de chez elles et jetées dans une prison iranienne. Elle dit qu’elle a été détenue contre sa volonté pendant trois mois parce que les autorités la considéraient comme une opposante. « J’avais 11 ans », ajoute-t-elle. « Qu’est-ce que je pouvais comprendre à la politique ? »

Un de ses cousins a été tué en garde à vue par la police à l’âge de 18 ans, et elle a une nièce actuellement dans la cité d’Achraf.

« Nous nous battrons jusqu’au bout », assure-t-elle.
Les protestataires ont défilé dans une chaleur suffocante, portant des drapeaux iraniens et des portraits de la candidate qu’ils ont choisie, Maryam Radjavi, présidente de la Résistance iranienne, une coalition en faveur de la démocratie.

Bien qu’elle ne sera jamais acceptée comme candidate sous le régime actuel, précise Golestaneh, Radjavi peut être considérée comme un symbole de la liberté et de l’égalité.

La marche était menée par un homme en vêtement rayé de prisonnier avec un nœud coulant autour du coup, une femme enveloppée d’un hijab blanc taché de sang et un homme transportant deux missiles en carton pâte.

L’événement a été suivi par la diffusion d’une vidéo, sortie clandestinement, de trois pendaisons publiques.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous