IranDroits de l'hommeL'épouse du dissident Akbar Ganji sans nouvelle de son...

L’épouse du dissident Akbar Ganji sans nouvelle de son mari depuis 20 jours

-

AFP, Téhéran, 14 septembre – L’épouse du journaliste dissident Akbar Ganji a affirmé mercredi être sans nouvelle de son mari depuis vingt jours et a dénoncé son maintien en « quarantaine médicale », dans une lettre ouverte aux organisations internationales de défense des droits de l’homme.

« Depuis vingt jours, je suis sans nouvelle de mon mari et je suis très inquiète pour sa santé après une très longue grève de la faim », a écrit Massoumeh Shafii, dans une lettre adressée à Reporters sans frontières (RSF), Amnesty internationale et Human Rights Watch dont l’AFP a eu copie.

« Les responsables de la justice ont récemment affirmé qu’il était en quarantaine médicale, ce qui ajoute à nos inquiétudes », écrit-elle.
Elle a demandé aux organisations des droits de l’homme de faire pression sur les responsables judiciaires iraniens pour qu’ils tiennent « leurs promesses et libèrent » le dissident.

Mardi, le porte-parole de la justice Javad Karimi Rad a déclaré que Akbar Ganji se trouvait en prison et était en bonne santé.
Il a démenti que le journaliste soit en isolement.

Le 3 septembre dernier, le journaliste dissident, qui se trouvait à l’hôpital, a été reconduit en prison après avoir mis fin quelques jours plus tôt à une longue grève de la faim de près de 70 jours.

Akbar Ganji, 46 ans, avait été condamné en 2001 à six ans de prison après un article mettant en cause plusieurs dignitaires dans une série de meurtres d’intellectuels et d’écrivains.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous