IranDroits de l'hommeL’Iran a exécuté un membre de l’opposition - rapport

L’Iran a exécuté un membre de l’opposition – rapport

-

Iran Focus, Téhéran, 14 février – Selon une information transmise au service d’information Iran Focus, les autorités iraniennes sont soupçonnées d’avoir exécuté un prisonnier politique de longue date.

Hojjat Zamani, 30 ans, avait été emprisonné depuis l’année 2000 dans la tristement célèbre prison d’Evine à Téhéran au motif de son appartenance au principal mouvement d’opposition iranien, l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI).

Une source qui a requis l’anonymat a informé Iran Focus, que Zamani avait été exécuté au cours des derniers jours après la Cour Suprême iranienne l’eut condamné à la peine de mort.

Selon la source, Zamani avait subi des tortures atroces dans la prison d’Evine. Il avait réussi plus tard à s’échapper et à fuir vers la Turquie. Il avait cependant été arrêté et déféré devant les agents du Ministère du Renseignement et de la Sécurité (VEVAK). Zamani avait été renvoyé en Iran où Amnesty International a reporté qu’il était à nouveau torturé.

Selon des rapports qui avaient été mis à jour, Zamani était détenu dans la section des « prisonniers dangereux » de la Prison de Radjai-Chahr à Karaj (à l’ouest de Téhéran). En hiver de l’année 2004, lui et un groupe d’autres prisonniers politiques avaient entamé une grève de la faim qui avait duré plusieurs semaines.

La menace d’une exécution imminente faisait partie des mesures de pression prises pour le forcer à cesser sa grève de la faim.
Le 24 janvier 2005, Zamani ainsi que deux autres prisonniers politiques appartenant au mouvement des Moudjahidine, Jaafar Aghdami et Valiollah Feiz-Mahdavi, avait écrit une lettre à Kofi Annan, le Secrétaire Général des Nations Unies. Ils l’appelaient à mettre en place une mission spéciale d’inspection chargée «d’enquêter sur la situation difficile que traversent les familles des prisonniers politiques, en particulier celles dont les époux ont été torturés ou exécutés dans les prisons des mollahs dans années 1980 ».

Selon les sources, après la transmission par voie clandestines de la lettre aux défenseurs des droits de l’hommes à l’extérieur de l’Iran, un responsable de prison, identifié seulement sous le nom de Sheikhan, avait menacé Zamani en lui disant qu’il risquait une exécution imminente à moins qu’il ne renonce à ses lettres et ne collabore avec le régime.

Samedi, le Conseil national de la Résistance iranienne, un groupe d’opposition dont font partie les Moudjahidine du peuple, a publié un communiqué faisant état de la disparition de Zamani.

Les deux frères de Zamani, Fallah et Khazal, ont été exécutés par le régime iranien.

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous