IranDroits de l'hommeIran : Un homme pendu en public pour avoir...

Iran : Un homme pendu en public pour avoir tué un commandant local

-

Iran Focus, Téhéran, 24 avril – Un jeune homme a été pendu dans la prison d’Ispahan, au centre de l’Iran. Il était accusé d’avoir tué un commandant de la police locale, selon un quotidien d’Etat.

Le commandant de police, nommé Akbar Bayati, a été tué par balles durant une fusillade avec quatre hommes devant un poste de police en août 2004, a écrit dimanche le quotidien Hamchahri.

Les quatre hommes avaient d’abord attaqué un soldat devant le bâtiment, selon l’article.

Le chef du groupe, uniquement identifié sous le nom de Mehdi B., a été condamné par le juge Seyyed Jaafar Hachemi à une pendaison publique.

La sentence a été exécutée le 20 avril après avoir été confirmée par la cour suprême.

Samedi, le quotidien d’Etat Ressalat a rapporté qu’un homme, identifié sous le nom de Morteza F., avait été pendu dans la prison d’Adel-Abad dans la ville de Chiraz, au sud du pays.

Trois autres hommes, Mahmoud A., Vahid E. et Ahmad E., ont également été condamnés à mort dans la province de Fars, dans le sud de l’Iran, ajoute l’article.

7,062FansJ'aime
1,179SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Ce que les empoisonnements au gaz en Iran nous disent sur le régime au pouvoir

Depuis des mois, des écoles en Iran sont dans le collimateur d'attaques au gaz contre les enfants du pays....

Le régime iranien se dirige vers l’obtention d’armes nucléaires

Le régime iranien est une fois de plus au centre d'une dangereuse escalade de la prolifération d’armes nucléaires. Un...

Le Congrès américain soutien la quête du peuple iranien pour une République démocratique et laïque

Plusieurs membres bipartites de la Chambre des représentants des États-Unis ont présenté une résolution (H. RES. 100) soutenant le...

Une vague d’attaques par empoisonnement contre des écoles laisse des centaines de personnes malades

L'Iran est secoué depuis trois mois par des empoisonnements en série contre des écoles réservées aux filles, qui ont...

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite l'inquiétude du régime iranien. La veille du dernier mercredi de...

Conférence de la Journée internationale de la femme en soutien à la lutte des femmes en Iran

Le 4 mars, une conférence a eu lieu en l'honneur de la journée internationale de la femme. Conférence intitulée...

Doit lire

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous