IranDroits de l'hommeTrois responsables culturels iraniens arrêtés pour "corruption morale"

Trois responsables culturels iraniens arrêtés pour « corruption morale »

-

AFP : 8 décembre – Un responsable du ministère de la Culture dans une province iranienne et deux de ses employés ont été arrêtés pour avoir « encouragé la population à la corruption morale » lors du sixième festival du théâtre iranien, a annoncé mercredi l’agence officielle Irna.
Le directeur général du ministère de la Culture dans la province de Khuzestan (sud-ouest), Alireza Arjangh, son adjoint pour les affaires cinématographiques, Ali Yari, et Mehdi Shafiie, directeur culturel de la ville d’Ahwaz ont été arrêtés mardi sur ordre du juge pour avoir « encouragé la population à la corruption morale », et interdits de tout contact.
Ces derniers jours, plusieurs journaux conservateurs avaient violemment attaqué les organisateurs du festival du théâtre iranien, qui s’est déroulé début décembre à Ahwaz.
Les conservateurs dénoncent en particulier la cérémonie de clôture du festival durant laquelle des artistes d’une troupe venant d’Arménie avaient dansé sur scène.
Le quotidien conservateur Kayhan, citant un religieux d’Ahwaz, a affirmé que « la présence d’artistes étrangers, sous des formes indécentes », faisait partie « d’un complot étranger » pour miner les valeurs culturelles et islamiques du pays.
La loi islamique interdit aux femmes de danser ou de chanter devant les hommes.
« Je suis très fier d’avoir servi la population », a déclaré M. Arjangh par téléphone à l’agence estudiantine Isna avant d’être emmené en prison.
Plusieurs dizaines d’artistes iraniens se sont rassemblés mardi soir devant les bureaux du ministère de la Culture à Ahwaz pour protester contre ces arrestations.
Cependant, « Ils ont été libérés sur ordre de la justice », dans la journée a rapporté l’agence estudiantine Isna.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous