IranDroits de l'hommeL’irrésolution sur l’Iran

L’irrésolution sur l’Iran

-

The Wall Street Journal, 27 décembre 2006 – Parmi les événements les moins surprenants qui se soient produits ce week-end de fête, l’Iran a dénoncé la résolution imposant des sanctions pourtant modérées du Conseil de Sécurité de l’ONU contre son programme d’armes nucléaires. Chose plus surprenante, mais aussi encourageante, le département d’Etat américain semble peu enthousiaste.

« Dès dimanche matin, nous allons débuter nos activités à Natanz », a annoncé Ali Larijani, négociateur nucléaire en chef de l’Iran, à propos de ce site renfermant 3000 centrifugeuses pour l’enrichissement d’uranium. « Et nous allons les faire tourner à pleine vitesse. Ce sera notre réponse immédiate à cette résolution. »

Pourquoi l’Iran devrait-il réagir avec plus d’inquiétude, puisque le texte de la résolution de l’ONU représente pour Téhéran à peine une petite réprimande pour plusieurs années de violations de ses engagements sous le Traité de non-prolifération nucléaire ? Quatre mois après que l’Iran ait refusé de respecter la date limite du 31 août fixée par l’ONU pour mettre un terme à ses projets d’enrichissement nucléaire, le mieux qu’ait pu faire le Conseil de Sécurité de l’ONU, c’est de se mettre d’accord sur un gel limité d’actifs pour 10 sociétés et 12 individus impliqués dans le programme.

La résolution, qui dicte que les pays cessent de fournir du matériel utilisé dans le programme nucléaire de l’Iran, vient tailler une énorme faille dans le projet de Bushehr, réacteur à eau légère soutenu par la Russie. Même la proposition d’imposer une interdiction internationale de voyages contre des hauts responsables iraniens n’a finalement pas été retenue en raison de l’insistance de la Russie. John McEnroe dirait certainement de cette résolution « Vous n’êtes pas sérieux ! »

La comédie est allée si loin que le département d’Etat n’a pu l’avaliser sans réserve. Nicholas Burns, bras droit de la secrétaire d’Etat Condoleezza Rice, a fait l’éloge de cette résolution qui isole l’Iran, mais a ajouté : « Nous ne pensons pas que cette résolution soit suffisante en elle-même ». Il a de plus annoncé que les USA chercheraient désormais à former une coalition en-dehors de l’ONU afin d’exercer une pression plus importante sur Téhéran. Ce n’est qu’une question de temps.

L’adoption de cette résolution survient en même temps que l’annonce de la capture par les troupes de la coalition d’Iraniens qui assistaient des insurgés en Irak. Ceci pourrait bien démonter aux Américains à quel point les dirigeants iraniens tentent de nuire aux intérêts américains au Moyen Orient. Ce sont les mêmes Iraniens avec qui Jim Baker, Lee Hamilton et la plupart des diplomates américains veulent négocier ; peut-être que si les USA leur permettaient de devenir une puissance nucléaire, les hauts responsables iraniens accepteraient alors d’essayer de tuer moins de GI.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous