IranDroits de l'hommeSatire contre le président iranien

Satire contre le président iranien

-

The Washington Times, 2 janvier 2007 – De Colin Freeman (London Sunday Telegraph) – Avez-vous entendu la blague du père Noël qui s’est évanoui lors de sa visite dans la maison du président Mahmoud Ahmadinejad à Téhéran ? Il était en train de remplir de cadeaux la chaussette sale présidentielle quand il a été foudroyé par l’odeur.

Pour des millions d’Iraniens, l’humour est un bon moyen d’évacuer la pression et les blagues sur le manque d’hygiène personnelle supposé de M. Ahmadinejad commencent à se propager par SMS et e-mails.

La plupart sont le fruit des partisans du mouvement réformiste fracturé d’Iran, qui reste marginalisé en dépit de quelques signes d’un retour dans les dernières élections municipales. Par ailleurs, l’image de fanatique religieux d’Ahmadinejad fait de lui une cible facile.

Passant son temps à dénoncer tout ce qui est américain et étant rarement vêtu autrement que d’un blouson beige pour un homme d’Etat, il passe pour un plouc ignorant et sectaire dans les blagues échangées dans la classe moyenne et cultivée de Téhéran.

Une d’entre elles raconte qu’Oussama ben Laden rencontre M. Ahmadinejad en enfer et le surprend en train de danser avec la chanteuse américaine Jennifer Lopez.

« Est-ce là ton châtiment ? » demande ben Laden.

« Non, répond le président, c’est le châtiment de Jennifer Lopez. »

D’autres plaisanteries sont beaucoup plus cinglantes, comme celle qui raconte qu’un jour où il se peignait, le président a trouvé des poux. « OK, poux mâles à gauche et poux femelles à droite », en référence à sa tentative d’introduire la ségrégation à la mairie de Téhéran avec des couloirs spécifiques pour chaque sexe, pendant qu’il était maire.

M. Ahmadinejad a fait des efforts récemment pour se défaire de son image d’islamiste sévère et intolérant. Après avoir été férocement chahuté par des réformistes alors qu’il prononçait un discours en pleine manifestation d’étudiants le mois dernier, il a surpris son public en déclarant qu’ils ne seraient pas arrêtés et qu’aucun mal ne leur serait fait. Les membres du personnel particulier du président affirment qu’il aime autant les blagues que quiconque.

Pourtant, selon la rumeur, une blague disant qu’il devrait prendre une douche plus souvent a récemment froissé M. Ahmadinejad.

Celle-ci est arrivée à ses oreilles, non grâce au formidable réseau d’espionnage d’Iran, mais en raison d’une erreur d’acheminement d’un texto. En réponse, il aurait déposé une plainte officielle en justice.

Selon Rouz Online, site Internet pro réformiste, un haut responsable du réseau de téléphonie mobile du pays a été renvoyé et plusieurs autres ont été arrêtés et accusés d’être des espions étrangers.

7,062FansJ'aime
1,177SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Ce que les empoisonnements au gaz en Iran nous disent sur le régime au pouvoir

Depuis des mois, des écoles en Iran sont dans le collimateur d'attaques au gaz contre les enfants du pays....

Le régime iranien se dirige vers l’obtention d’armes nucléaires

Le régime iranien est une fois de plus au centre d'une dangereuse escalade de la prolifération d’armes nucléaires. Un...

Le Congrès américain soutien la quête du peuple iranien pour une République démocratique et laïque

Plusieurs membres bipartites de la Chambre des représentants des États-Unis ont présenté une résolution (H. RES. 100) soutenant le...

Une vague d’attaques par empoisonnement contre des écoles laisse des centaines de personnes malades

L'Iran est secoué depuis trois mois par des empoisonnements en série contre des écoles réservées aux filles, qui ont...

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite l'inquiétude du régime iranien. La veille du dernier mercredi de...

Conférence de la Journée internationale de la femme en soutien à la lutte des femmes en Iran

Le 4 mars, une conférence a eu lieu en l'honneur de la journée internationale de la femme. Conférence intitulée...

Doit lire

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous