IranDroits de l'hommeIran : Des milliers risquent la pendaison, avertit une...

Iran : Des milliers risquent la pendaison, avertit une activiste des droits humains

-

AKI, Téhéran, 2 août – Il est difficile de tenir le compte de toutes les personnes pendues en Iran ces derniers jours, mais la situation pourrait encore empirer, avertit l’activiste des droits humains Shiva Nazar Ahari.

« Plusieurs milliers de personnes ont été arrêtées ces trois derniers mois, toutes accusées du crime pas bien défini de ‘hooliganisme’ ou considérées comme des ‘éléments socialement dangereux’ », a déclaré Nazar Ahari à Adnkronos International (AKI) par téléphone depuis l’Iran.

« Toutes ces personnes risquent la potence après un procès sommaire dans lequel elles ne seront pas autorisées à faire appel à un avocat pour leur défense », a-t-elle ajouté.

Dans le cadre de la « campagne de moralisation » menée actuellement par le gouvernement pour faire disparaître les pratiques incompatibles avec l’Islam, 16 personnes, présentées comme des « hooligans », ont été pendues le 22 juillet, menant jusque-là cette année le total à 140.

L’année dernière, l’Iran a mené 177 condamnations à mort, selon les chiffres publiés par Amnesty International.

Le terme « hooliganisme » est utilisé pour qualifier les délits allant de la consommation d’alcool (pratique interdite en République islamique) à l’extorsion, en passant par le harcèlement et les sévices sexuels. Les individus engagés dans des actes homosexuels sont également accusés de « hooliganisme ».

« Les proches de ces jeunes personnes condamnées à mort [la plupart des individus exécutés ont entre 20 et 30 ans »> pour des crimes aussi mal définis, ne sont informés seulement une fois que leur fils, fille ou parent a été pendu », a affirmé Nazar Ahari à AKI.

« C’est seulement lorsque les photographies [prises illicitement avec un téléphone portable »> des pendaisons en série à Téhéran ont été publiées que les gens se sont aperçus que deux des condamnés, tous deux membres de la tribu Bakhatari [à tendance autonomiste »>, étaient en prison ces huit dernières années après avoir été arrêtés pour ‘résistance armée’ », a-t-elle avancé.

« Selon les informations que nous avons obtenues à Téhéran, il semblerait qu’un grand nombre de jeunes gens arrêtés ces trois derniers mois soient emprisonnés dans le centre pénitencier de Kharizak situé à la périphérie de la capitale.

Jusqu’à 40 prisonniers peuvent être forcés à partager une même cellule de 15 mètres carrés et ils n’ont droit qu’à un seul repas par jour. Souvent, ils sont aussi fouettés », a-t-elle confié.

« Nous avons également appris que six de ces détenus, âgés entre 20 et 25 ans, sont morts d’infections liées aux coups de fouet qu’ils ont reçus », a ajouté Nazar Ahari.

7,062FansLike
1,163FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous