IranDroits de l'hommeBush n'a pas de projet militaire contre l'Iran et...

Bush n’a pas de projet militaire contre l’Iran et conseille son successeur

-

AFP, Crawford (USA), 11 avril – Le président américain George W. Bush a dit vendredi n’avoir aucune intention d’attaquer l’Iran avant de quitter la Maison Blanche et a dispensé ses conseils à son successeur sur la manière de traiter avec la République islamique.

M. Bush a cependant continué à se réserver la possibilité de recourir à la force s’il le juge nécessaire, dans un entretien avec la chaîne de télévision ABC.

« Exact », a répondu M. Bush à ABC qui lui demandait s’il n’avait aucun projet militaire contre l’Iran. « Je rigole parce que du haut de mon perchoir, vu de ma perspective, ces rumeurs se produisent tout le temps, je ne dirais pas qu’elles m’amusent. Elles font partie du boulot, j’imagine ».

Cependant, « j’ai toujours dit que toutes les options devaient être sur la table, mais mes efforts vont d’abord à la résolution de ce problème par la diplomatie », a-t-il dit.

Parmi de nombreux griefs, M. Bush accuse l’Iran de chercher à avoir l’arme nucléaire et d’armer et de financer une partie de ceux qui combattent les Américains en Irak.

M. Bush a signifié, peut-être pour la première fois aussi clairement, ce qu’il entendait par « agir » pour protéger les Américains ou les Irakiens contre les agissements iraniens en Irak.

« Cela veut dire: on capture ou on tue » les Iraniens ou leurs agents, a-t-il dit.

Moins de dix mois avant de céder la place, M. Bush a aussi prodigué ses conseils sur l’Iran à celui ou celle qui lui succèdera.

Il a semblé critiquer à mots couverts le candidat démocrate Barack Obama, qui s’est dit prêt à dialoguer avec les dirigeants iraniens alors que M. Bush accepte seulement de s’asseoir avec eux dans un forum multilatéral et à condition que l’Iran suspende ses activités nucléaires les plus sensibles.

« Si, en tant que président, vous envoyez le mauvais signal aux Iraniens, ils vont mettre ça en poche, (et il) deviendra encore plus difficile de traiter avec eux », a-t-il dit.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous