IranDroits de l'hommeIran: Amnesty appelle l'Iran à libérer l'avocat et le...

Iran: Amnesty appelle l’Iran à libérer l’avocat et le fils de Sakineh

-

AFP : L’organisation de défense des droits de l’Homme Amnesty International a appelé mercredi à la libération de l’avocat et du fils de Sakineh Mohammadi Ashtiani, une Iranienne condamnée à mort par lapidation pour adultères.

Amnesty a appelé l’Iran dans un communiqué à « libérer l’avocat et le fils de Sakineh Mohammadi Ashtiani, s’ils sont détenus uniquement en raison de leur volonté de diffuser des informations sur sa situation ».

Ce communiqué a été publié alors que des comités de soutien craignaient une exécution imminente de cette mère de famille de 42 ans condamnée à mort pour adultère.

« Nous craignons que Javid Houtan Kian (l’avocat, ndlr) ne soit emprisonné pour le seul motif qu’il a fait son devoir en tant qu’avocat, et pour avoir parlé à des étrangers », a déclaré Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjoint d’Amnesty pour le Moyen-Orient.

Le porte-parole de la justice iranienne a confirmé lundi que l’avocat avait été arrêté le 10 octobre, et qu’une enquête était en cours sur ses liens avec des « groupes contre-révolutionnaires basés à l’étranger ».

Amnesty International, qui n’a pas réussi à joindre le fils de Mme Mohamadi-Ashtiani, Sajjad Ghaderzadeh, pense que ce dernier a été arrêté lui aussi.

Le 10 octobre, deux Allemands ont été arrêtés à Tabriz, dans le nord-ouest de l’Iran, alors qu’ils interviewaient Sajjad en compagnie de Me Kian.

La militante Mina Ahadi, porte-parole du Comité international contre la lapidation basé en Allemagne, qui avait organisé la rencontre à Tabriz, avait dit aussi craindre que les deux Iraniens aient été arrêtés au même moment.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous