IranDroits de l'hommeL'Iran a recours à la torture et aux menaces...

L’Iran a recours à la torture et aux menaces pour conserver le pouvoir (HRW)

-

AFP: La crise des droits de l’Homme s’est intensifiée en 2010 en Iran, le régime ayant recours à la torture et l’intimidation pour maintenir la pression sur ses détracteurs et asseoir son pouvoir, a estimé lundi l’ONG Human Rights Watch (HRW).

« Les limitations imposées à la liberté d’expression et d’association, ainsi que les discriminations religieuses et sexistes ont continué avec la même violence », estime l’ONG basée à New York dans son rapport 2010.

Le groupe déplore par ailleurs que le programme nucléaire iranien controversé ait « éclipsé les graves inquiétudes au sujet de la crise toujours plus profonde des droits de l’Homme dans ce pays ».

Selon HRW, plus de 6.000 personnes ont été arrêtées après les présidentielles contestées de juin 2009, qui ont vu la réélection du conservateur Mahmoud Ahmadinejad, l’opposition dénonçant des fraudes.

« Les enquêteurs ont fait usage de la torture pour obtenir des aveux, sur la base desquels le système judiciaire a prononcé des condamnations à de longues peines de prison et même à la peine capitale », dit HRW.

L’Iran a exécuté au moins neuf « dissidents politiques » depuis novembre 2009, tous reconnus coupables de « moharebeh » (« ennemi de Dieu »), dit l’ONG, soulignant que 16 Kurdes attendent par ailleurs leur exécution pour leur soutien présumé à des groupes armés.

« Des centaines de personnes, dont des avocats, des défenseurs des droits de l’Homme, des journalistes, des militants de la société civile et des chefs de l’opposition sont maintenus en détention sans accusation », dit HRW, accusant l’Iran d’intimidation contre les avocats qui s’occupent des droits de l’Homme et les empêchent de défendre des détenus politiques.

Le rapport dénonce également les discriminations faites aux groupes religieux minoritaires, dont les sunnites, les bahaïs, des soufis et des chrétiens.

« La loi iranienne continue de discriminer les minorités religieuses, dont les sunnites musulmans, en matière d’emploi et d’éducation », écrit HRW, soulignant que « les sunnites, (10% de la population), ne peuvent pas construire de mosquée dans les grandes villes ».

Sept chefs bahaïs ont été accusés d’espionnage et condamnés à 10 ans de prison.

Les dignitaires chiites contestataires ne sont toutefois pas en reste.

« L’ayatollah Kazemini Boroujerdi, dont l’interprétation de l’islam appelle à la séparation entre religion et gouvernement, a entamé sa quatrième année de prison (…) sans accusations connues », estime HRW.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous