IranIran (actualité)Iran : Une photo prétend montrer le président iranien...

Iran : Une photo prétend montrer le président iranien avec un otage

-

The Times, 29 juin – Par Sam Knight, Times Online – Une photo est apparu prétendant lier le président-élu iranien, Mahmoud Ahmadinejad, avec la prise en otage de 60 Américains à l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran en 1979.

Une agence de presse iranienne basée à Londres qui s’oppose à M. Ahmadinejad fait circuler cette photo dont elle dit qu’elle a été prise par Associated Press le premier jour de la crise des otages.

Sur la photo, on voit un homme que l’agence de presse Iran Focus dit avoir identifié comme M. Ahmadinejad, tenant le bras d’un otage aux yeux bandés.

Le rôle éventuel de M. Ahmadinejad dans la prise d’otage, qui a duré 444 jours et demeure une plaie ancienne entre les Etats-Unis et l’Iran, a été mis en lumière durant la course de l’élection présidentielle du 17 juin.

M. Ahmadinejad est connu pour avoir été membre du « Bureau de consolidation de l’unité entre les universités et les séminaires théologiques » ou BCU, le principal groupe étudiant derrière la prise de l’ambassade, mais son rôle précis dans la prise de l’ambassade reste flou.

Hier, dans un article sur le site de la BBC, le présentateur John Simpson a jeté de l’huile sur le feu de la controverse en disant qu’il se souvenait avoir rencontré M. Ahmadinejad après la crise des otages et de l’avoir vu dans l’enceinte de l’ambassade.

« Quand j’ai lu son portrait dans le Tehran Times en anglais, j’ai compris où j’avais dû le rencontrer : à l’ancienne ambassade américaine de Téhéran », écrit M. Simpson.

« Ahmadinejad était un des fondateurs du groupe de jeunes activistes qui ont sauté le mur de l’ambassade et ont pris les diplomates et les employés de l’ambassade en otages pendant 444 jours. »

Et aujourd’hui, Mo Jazayeri, le rédacteur en chef d’Iran Focus, l’agence qui a diffusé cette photo, affirme qu’elle montre M. Ahmadinejad. « Nous pensons fortement qu’il s’agit du 4 novembre 1979, le premier jour de la prise d’otage à Téhéran C’est AP qui a pris ces photos. Il y aurait également un film qui montrerait Ahmadinejad et d’autres preneurs d’otages hors de l’ambassade et le faisant avancer devant la foule en criant « Mort à l’Amérique ». C’était une scène véritablement effrayante qui a été diffusée sur toutes les télévisons du monde ».

D’après Michael Théodoulou, qui couvre les affaires du Moyen-Orient pour le Times, la photographie, si elle s’avère vraie, pourrait avoir un effet désastreux sur les relations entre l’Amérique et Ahmadinejad, relations que l’on annonce déjà mauvaises.

« Ces images vont franchement irriter les Américains », a-t-il dit à Times Online. « La Grande-Bretagne n’a jamais compris l’impact de la crise des otages sur le psychisme des Américains. Aucune autre crise étrangère n’a eu le même effet. Elle a véritablement forgé une image de l’Iran aux Etats-Unis et elle est la source de l’hostilité permanente entre les deux pays. »

Mais les allégations ont été vigoureusement démenties par le bureau de M. Ahmadinejad, qui affirme qu’il n’est pas l’homme sur la photo. D’autres preneurs d’otages présents dans le siège de l’ambassade disent également que le président élu n’a pas été impliqué dans le raid sur l’ambassade (…)

L’allégation sur l’identité de M. Ahmadinejad dans la photographie est intervenue le jour où le président élu a donné un discours passionné appelant à une nouvelle révolution islamique.

Lors de sa première conférence de presse comme président élu la semaine dernière, M. Ahmadinejad a gardé un ton modéré. Mais aujourd’hui, à la cérémonie de commémoration pour les familles des tués dans une attaque en 1981 contre le siège du Parti de la République Islamique, il a souhaité que sa victoire déclenche une nouvelle révolution islamique mondiale ( …)

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous