IranIran (actualité)Iran-Italie : La manifestation de Rome contre le président...

Iran-Italie : La manifestation de Rome contre le président iranien a attiré des milliers protestatai

-

Iran Iran Focus, Rome, le 4 novembre- Plus de dix milles italiens ont tenu un cierge devant l’ambassade iranienne à Rome tard jeudi, pour protester contre les commentaires menaçants du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, qui a appelé la semaine dernière à la destruction d’Israël et a menacé de « grave conséquences » les chefs des pays musulmans qui ont noué des contacts avec l’Etat hébreu.

La manifestation était organisée par le journal conservateur italien, IL Foglio, partiellement contrôlée par la femme du Premier ministre italien Silvio Berlusconi.

Plusieurs douzaines de parlementaires et de sénateurs du gouvernement et de l’opposition ont pris part à la manifestation. Mais deux ministres influents se sont retirés à la dernière minute de peur d’attaques iraniennes contre les italiens.

Le ministre des Affaires étrangères Gianfranco Fini a déclaré à la télévision nationale que sa présence pourrait « causer de graves conséquences pour l’intérêt national et la sécurité des citoyens italiens d’origine iranienne ».

Le ministre de la défense Antonio Martino a cité des raisons similaires, mais a tout de même dénoncé les remarques Ahmadinejad comme étant « honteuses »

L’agence de presse officielle iranienne s’est réjoui du désistement des deux ministres lors de la manifestation et a dit que le rassemblement était organisé par les « éléments conservateurs lié au régime sioniste ».

« Les deux ministres ont déclaré qu’ils ne pouvaient pas participer à cette manifestation, parce qu’ils avaient peur des « conséquences de cette manifestation sur les liens de leur pays avec l’Iran », a écrit l’agence d’information, qui est dirigé par les bureaux du guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei.

Piero Fassino, qui dirige le plus grand parti d’opposition en Italie, a déclaré lors du rallye « c’est notre devoir de supporter tous ceux qui de battent pour la démocratie, la liberté et les réformes dans les pays du Moyen Orient. »

Le ministre des communications Mario Landolfi, qui est issu du parti ultra – conservateur de Fini , l’Alliance nationale, a déclaré que la paix à long terme au Moyen-Orient pourrait être garantie seulement si les deux Etats étaient d’accord pour vivre côte à côte.

Parmi les groupes religieux qui ont participé se trouvaient plusieurs groupes israéliens ainsi que le chef de la ligue musulmane en Italie, Mario Siajola, qui a dit que les propos d’Ahmadinejad étaient un obstacle à la paix au Moyen-Orient.

Des douzaines d’activistes de l’opposition ont eux aussi assisté au rallye, brandissant des pavillons et brandissant des bannières disant que Ahmadinejad était un terroriste.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous