IranIran (actualité)Le chercheur Stéphane Dudoignon est arrivé en France

Le chercheur Stéphane Dudoignon est arrivé en France

-

Nouvelobs.com, 13 avril – Le chercheur était retenu contre son gré depuis la fin janvier en Iran. Il est arrivé à l’aéroport d’Orly à 12h30.

Stéphane Dudoignon, le chercheur français du CNRS retenu en Iran depuis le 30 janvier est arrivé à 12h30 à l’aéroport d’Orly vendredi 13 avril. Les autorités iraniennes lui avaient rendu son passeport et il avait été autorisé à quitter le pays jeudi avait annoncé le ministre français des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy. Il a quitté Téhéran à bord d’un vol d’Iran Air attendu à l’aéroport parisien d’Orly entre 11H00 et midi locales (09H00 et 10H00 GMT), a précisé le ministère français des Affaires étrangères.

« J’apprends avec satisfaction qu’une solution a été trouvée par les autorités iraniennes s’agissant de la situation de M. Dudoignon. Son passeport et ses effets personnels lui ont été rendus. Le visa apposé sur son passeport lui permettra, comme il le souhaite, de quitter le territoire iranien, dans les tout prochains jours », avait déclaré Philippe Douste-Blazy jeudi dans une déclaration diffusée par le ministère.

Stéphane Dudoignon avait expliqué dans un entretien au Figaro le 6 avril qu’il était retenu à cause, selon lui, d’une photo prise lors d’une procession chiite dans une zone considérée comme sensible par les autorités iraniennes.

VOYAGE D’ETUDES

Chargé de recherches en sociologie des religions au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), ce chercheur de 45 ans a été interpellé lors d’un voyage d’études par des policiers iraniens, le 30 janvier, près de Chach Bahar, dans la province du Sistan-Baloutchistan (sud-est). Depuis trois ans, Dudoignon, qui est marié à une Iranienne, s’intéresse à la minorité sunnite du sud-ouest de l’Iran.

Le 30 janvier dernier, il se trouvait au milieu de la foule pour assister à Konarak, près de Chach Bahar, aux festivités et processions de l’Achoura, le jour le plus saint du calendrier chiite, et a pris une photo. Il était depuis assigné à résidence chez ses beaux-parents à Téhéran.

INVITATION

Stéphane Dudoignon a souligné que c’est sur invitation officielle de l’IFRI (Institut français de recherche en Iran) qu’il s’est rendu à trois reprises dans le Sistan-Baloutchistan, au cours de ces trois dernières années.

« J’ai toujours travaillé sans problème aux archives nationales. J’ai fait des interviews de cheikhs sunnites dans le bureau d’un gouverneur local, j’ai rencontré des notables. Les autorités locales savaient parfaitement ce que je faisais, et je n’ai jamais été appréhendé auparavant », disait-il au Figaro, assurant ne s’être jamais vu refuser aucun visa d’entrée dans le pays.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous