IranIran (actualité)Iran : les pasdaran divulguent les pillages du clan...

Iran : les pasdaran divulguent les pillages du clan Rafsandjani

-

ImageIran Focus: Signe de l’exacerbation des conflits à l’intérieur de la classe dirigeante en Iran, les pasdaran, l’armée idéologique du régime, ont fait leur entrée dans le jeu électoral avec une attaque sans précédant contre le clan Rafsandjani, connu pour être le numéro 2 du régime cléricale.

L’agence de presse Fars, affiliée au corps des gardiens de la révolution du régime  (pasdarans), proche du guide suprême Ali Khamenei, a fait des révélations sans précédent sur les pillages de la faction rivale, en particulier celle de Hachemi Rafsandjani et de sa famille.

Une dépêche taxe la famille Rafsandjani de « mafia de la richesse et du pouvoir », « Leurs Excellences de la Mafia » et de « tumeur infectée mortelle ». La dépêche souligne que, si la faction de Rafsandjani remporte la présidence alors « le pays entrera dans un courant descendant et les intérêts de la nation seront menacés. »

Le rapport énumère des mesures prises par la « dynastie des Hachemi Rafsandjani » pour instaurer « un contrôle complet sur les secteurs vitaux du pays dans des domaines comme l’industrie, la circulation monétaire, le secteur de l’énergie, l’import-export, le logement, etc. ». Il menace de poursuivre les révélations.

Les attaques directes contre Rafsandjani et le règlement de comptes avec lui en tant qu’homme clé depuis l’instauration de la théocratie et actuel président de l’Assemblée des Experts et du Conseil de Discernement, met en lumière la profondeur de la crise à l’intérieur du régime.

Parmi certains aspects dévoilés par l’agence de presse Fars figurent:

–  de colossaux détournements de fonds à coups de menaces et intimidations par le biais de sociétés écrans,

–  des profits tirés de subventions versées aux compagnies pétrolières, y compris des compagnies de gaz naturel condensé,

–  la perception de milliards de dollars de contrats pétroliers à l’étranger,

–  le versement d’importants pots-de-vin à des intermédiaires traitant avec de grandes sociétés pétrolières comme Total, Elf, Stat Oil et Norinco,

–  des jeux d’influence au sein du ministère du Pétrole pour accorder des contrats à certaines entreprises ciblées,

–  la mise en place d’une ligne maritime pour faciliter la contrebande de marchandises,

–  la mise en place d’un réseau de blanchiment d’argent,

–  la contrebande d’antiquités et de marchandises illégales,

–  la mainmise sur l’île de Kish qui est une zone de libre-échange et d’énormes profits commerciaux,

–  un monopole de l’industrie aérienne avec des profits commerciaux massifs,

–  le monopole des industries aériennes,

– tirer profit des services portuaires et douaniers du pays et tirer d’énormes avantages de privilèges spéciaux dans l’import-export et la contrebande de marchandises via différents ports,

–  le monopole du commerce des pistaches et l’élimination d’opérateurs mineurs dans ce domaine,

–  des investissements étrangers massifs dans la construction d’autoroutes, les centres touristiques de luxe, des villas de vacances au Canada,

– la création d’entreprise d’équipement pétrolier en Grande-Bretagne,

– l’escroquerie de Cheikhs arabes et le pillage de milliards de dollars alloués à des fondations de traitements de maladies particulières

La dépêche déclare que « la fin de la guerre … l’instauration d’une économie libre, etc. ont bénéficié à certaines autorités et familles du gouvernement. Elles ont acquis des privilèges économiques et la dynastie des Hachemi Rafsandjani a fait de plus grands bénéfices par rapport à d’autres pour diverses raisons. »

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous