IranIran (actualité)Amnesty appelle Téhéran à admettre des observateurs au "procès-spectacle"

Amnesty appelle Téhéran à admettre des observateurs au « procès-spectacle »

-

ImageAFP: Amnesty International a appelé mardi les autorités iraniennes à admettre des observateurs internationaux au procès des personnes arrêtés après les manifestations contre l’élection présidentielle contestée, que l’organisation a qualifié de "procès-spectacle".

"Le procès en cours à Téhéran ne semble qu’être un +procès-spectacle+ par lequel le leader suprême et ceux qui sont autour de lui cherchent à enlever toute légitimité aux récentes manifestations de masse largement pacifiques", a souligné la directrice de l’organisation Irene Khan.

Le but du procès de plus de 100 personnes détenues au lendemain des élections présidentielles du 12 juin était de "convaincre une communauté internationale très sceptique que Mahmoud Ahmadinejad avait été réélu de façon équitable pour un deuxième mandat", a-t-elle observé.

"Il est par conséquent vital qu’il y ait une présence internationale là bas pour observer la procédure de ce procès et défendre les droits des accusés, et j’appelle les autorités iraniennes à l’autoriser", a-t-elle poursuivi.

L’Iran a répliqué fermement cette semaine aux critiques occidentales envers les procès, en affirmant qu’il combattrait toute "intervention étrangère" dans ses affaires intérieures.

L’Iran a inculpé quelque 110 personnes pour leur participation aux manifestations, dont une universitaire française, Clotilde Reiss, et deux employés locaux des ambassades française et britannique.

Pour Mme Khan, les images du procès à la télévision publique iranienne, qui montrent certains accusés faire des aveux ou s’excuser "a accentué les craintes que nombre d’entre eux aient été torturés ou aient subi de mauvais traitements après leur arrestation ou aient fait de telles déclarations à la cour sous la contrainte".

"Selon des proches, certains ont visiblement perdu du poids au cours des semaines pendant lesquelles ils ont été incarcérés en vue de leur procès, tandis qu’ils n’avaient pas accès à un avocat ou à leur famille", a-t-elle souligné.

7,062FansJ'aime
1,186SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Terrorisme iranien : le chantage permanent aux otages (NDH)

Après la libération du diplomate du régime iranien Assadollah Assadi, condamné à 20 an de réclusion pour son projet...

La visite du dictateur Ali Khameneï à l’exposition du livre de Téhéran

Le mois dernier Ali Khameneï le guide suprême du régime des mollahs iraniens s’est rendu à l’exposition de livre...

Libération du chef du réseau du terrorisme iranien en Europe, la Résistance iranienne condamne la honteuse rançon au terrorisme d’Etat

Le 25mai, le diplomate-terroriste iranien incarcéré en Belgique, Assadollah Assadi, condamné à 20 ans par la justice belge pour...

Iran : l’illusion d’un retour à la monarchie

Reza Pahlavi et ses partisans croient-il vraiment que son statut de fils d’un dictateur déchu lui confère une légitimité...

Iran – Appel d’une centaine d’anciens leaders du monde pour inscrire les Gardiens de la révolution sur la liste des terroristes

Une centaine d'anciens présidents et Premier ministres d'Europe, des USA, Royaume-Uni, Canada appellent à considérer les Gardiens de la...

Iran : une exécution toutes les six heures

Le 19 mai, trois manifestants ont été exécutés à Ispahan par la justice du régime iranien, sur ordre du...

Doit lire

La visite du dictateur Ali Khameneï à l’exposition du livre de Téhéran

Le mois dernier Ali Khameneï le guide suprême du...

Le régime iranien prévoit de vendre les îles de Kish et Qeshm pour « assurer les pensions des retraités

Sajjad Paddam, directeur général de l'assurance sociale au ministère...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous