IranIran (actualité)Lagos a informé le Conseil de sécurité de la...

Lagos a informé le Conseil de sécurité de la saisie d’armes venant d’Iran

-

AFP: Le Nigeria a informé le conseil de sécurité de l’ONU de la découverte d’une cargaison illégale d’armes et de munitions dans le port de Lagos pouvant constituer une violation des sanctions internationales envers Téhéran, a annoncé mercredi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

« Une notification formelle a été adressée au président du Conseil de sécurité le 12 novembre informant de la saisie d’armes originaires d’Iran », a indiqué le porte-parole Ozo Nwobu.

Cette notification fait également état d’informations sur « les enquêtes en cours sur les circonstances entourant l’expédition des armes ».

L’Iran est sous le coup de sanctions des Nations unies en raison du développement de son programme nucléaire, qui lui interdisent notamment de vendre des armes.

Téhéran a affirmé lundi que la cargaison d’armes, comprenant des roquettes et des grenades, appartenait à une compagnie privée et qu’elle n’était pas destinée au Nigeria mais à un autre « Etat de l’Afrique occidentale ». L’iran a assuré que le « malentendu » avait été dissipé avec les autorités nigérianes.

Les treize conteneurs de cette cargaison, dont dix au moins contenant des grenades, des obus de mortier et des munitions, ont été découverts en octobre à bord du navire CMA CGM Everest dans le port d’Apapa à Lagos.

Selon le transporteur maritime CMA-CGM, basé en France, les conteneurs avaient été loués et embarqués au port iranien de Bandar-Abbas par un homme d’affaires iranien ne figurant pas sur la liste internationale des commerçants interdits d’opérer.

Il a déclaré qu’il pensait que la cargaison était destinée à la Gambie, petit pays d’Afrique occidentale enclavé dans le Sénégal.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous