IranIran (actualité)Iran: les services de renseignements occidentaux veulent créer des...

Iran: les services de renseignements occidentaux veulent créer des troubles (militaire)

-

AFP: Le chef du Bassidj (milice islamique iranienne) Mohammad Reza Naghdi a affirmé dimanche que les services de renseignements occidentaux voulaient créer des troubles en Iran, alors que le pouvoir a interdit les manifestations que l’opposition souhaitait organiser lundi.

« Les services de renseignements occidentaux cherchent un attardé mental pour qu’il s’immole à Téhéran pour copier avec cet acte les événements en Tunisie et en Egypte », a déclaré le général Naghdi cité par l’agence Fars.

« Ils (les Occidentaux) sont des demeurés s’ils croient qu’avec ce genre d’action ils peuvent réussir », a-t-il ajouté.

Le pouvoir iranien a sévèrement réprimé le mouvement de contestation né après la réélection controversée du président Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009, au prix de dizaines de morts et de milliers d’arrestations suivies par des dizaines de condamnations souvent très lourdes.

Le Bassidj, qui regroupe plusieurs centaines de milliers de membres actifs rattachés aux Gardiens de la révolution (l’armée idéologique du régime), a joué un rôle de premier plan contre les manifestations de l’opposition.

Le général Naghdi a mis en garde l’opposition, qualifiée de « sédition » par le pouvoir, en affirmant qu’il fallait l’appeler le « parti de Satan ».

« Les bassidjis ont prouvé leur sérieux (…) et sont prêts à donner leur vie » pour défendre le régime, a-t-il ajouté.

Samedi, le ministère iranien de l’Intérieur a interdit toute manifestation de l’opposition, la qualifiant d' »illégale ».

Les leaders de l’opposition Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karoubi avaient demandé une autorisation pour organiser lundi des rassemblements de soutien aux révoltes en Tunisie et en Egypte, mais le pouvoir a estimé qu’il s’agissait d’un stratagème pour manifester contre le gouvernement.

Le procureur général de Téhéran, Abbas Jafari Dolatabadi, a également mis en garde contre toute manifestation de l’opposition.

« La police et les autres organes feront leur devoir au cours des prochains jours », a-t-il prévenu, en faisant allusion à la demande de l’opposition de pouvoir manifester.

Il a confirmé les arrestations dans les milieux de l’opposition, estimées à une vingtaine de personnes au cours des derniers jours, selon les sites de l’opposition.

« Ces derniers jours, des actions ont été menées par les chefs de la sédition. La police et les autres organes compétents ont fait leur devoir. Ces personnes ont été arrêtées pour des raisons de sécurité », a affirmé M. Jafari Dolatabadi.

Les deux chefs de l’opposition n’ont pas réagi à la décision du ministère de l’Intérieur. M. Karoubi est depuis plusieurs jours soumis de facto à un régime de résidence surveillée.

Mais les sites d’opposition Kaleme.com (appartenant à M. Moussavi) et Sahamnews.org (appartenant à M. Karoubi) ont publié des appels de divers groupes d’opposition pour organiser lundi après-midi une manifestation dans la capitale.

 

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous