IranNucléaireL'Iran a droit à avoir l'énergie nucléaire civile, mais...

L’Iran a droit à avoir l’énergie nucléaire civile, mais la bombe atomique, non (Fabius)

-

 

AFP: Les grandes puissances ne sont « pas loin d’un accord » avec Téhéran sur le nucléaire iranien, a déclaré lundi le chef de la diplomatie française Laurent Fabius tout en assurant que la France n’était « ni isolée ni suiviste ».

« Nous ne sommes pas loin d’un accord avec les Iraniens mais nous n’y sommes pas encore », a-t-il dit à la radio Europe 1, assurant que les grandes puissances étaient « absolument d’accord » sur les termes de la négociation.

 

« Il y a eu des progrès c’est évident, mais il n’a pas été possible d’aller jusqu’au bout » à Genève, où les Iraniens et les grandes puissances se sont séparés samedi sans accord après trois jours d’intenses discussions, a souligné M. Fabius.

 

« La négociation continue, il y a un texte qui est sur la table et qui a été accepté par les 5+1 » (Etats-Unis, Russie, France, Grande-Bretagne, Chine et Allemagne), mais « il y a deux ou trois points qui font encore difficulté », a-t-il poursuivi.

 

Il a cité le cas du réacteur iranien à eau lourde d’Arak, produisant du plutonium susceptible d’être utilisé pour fabriquer la bombe atomique. « Nous disons qu’il faut prendre des dispositions pour que ce réacteur ne puisse pas être activé comme il était prévu et qu’il ne puisse pas produire la bombe », a souligné M. Fabius.

 

Le ministre a ensuite évoqué la question cruciale de l’enrichissement de l’uranium, au centre de la négociation. « Enrichi à 3 ou 5%, ça ne pose pas trop de difficulté. Quand c’est à 20%, cela permet d’aller très vite à 90% » et d’être utilisé à des fins militaires, a-t-il rappelé.

 

« La question qui se pose est qu’est-ce que les Iraniens vont faire du stock » d’uranium enrichi à 20% dont ils disposent déjà. « Nous sommes d’accord avec nos partenaires pour dire que ce stock soit démantelé et revienne à 5% », a-t-il détaillé.

 

Interrogé sur la position de la France, qui a adopté dès le début des discussions une attitude intransigeante et a été accusée par certains de bloquer les négociations, M. Fabius a estimé que « les choses ne se présentent pas comme ça ».

 

« La France n’est ni isolée ni suiviste, elle est indépendante et travaille pour la paix. Nous sommes fermes, nous ne sommes pas fermés, et j’ai bon espoir qu’on arrive à un bon accord », a-t-il dit.

 

« Si nous n’arrivions pas à un accord ça poserait un problème considérable d’ici quelques mois », a-t-il poursuivi, rappelant les exigences fondamentales de la communauté internationale: « l’Iran a droit à avoir l’énergie nucléaire civile, mais la bombe atomique, non ».

 

« Nous sommes absolument tous d’accord », a-t-il répété, saluant le « rôle très important » de la diplomate en chef de l’UE Catherine Ashton, et celui du secrétaire d’Etat américain John Kerry, qui « avec son énergie habituelle a fait beaucoup avancer les choses ».

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous