IranNucléaireL'AIEA n’a toujours pas reçu d'éclaircissements sur le programme...

L’AIEA n’a toujours pas reçu d’éclaircissements sur le programme nucléaire iranien

-

Iran Focus: Selon un communiqué de l’Agence internationale de l’énergie atomique, l’Iran n’a toujours pas donné d’éclaircissements sur son programme nucléaire, a rapporté l’AFP.

Menée par le directeur général-adjoint de l’AIEA Tero Varjoranta, une délégation a poursuivi mardi et mercredi les discussions afin de finaliser les deux derniers points d’une série de questions posées à l’Iran dans le cadre d’un accord de transparence.

Ces « réunions techniques » n’ont pas permis de régler les deux points en suspens, selon l’AIEA. L’agence attendait avant le 25 août des éclaircissements concernant une possible dimension militaire du programme nucléaire iranien, notamment sur une possible « expérimentation à grande échelle » d' »explosifs brisants ».

Ces réponses sont jugées déterminantes en vue de la conclusion d’un accord définitif d’ici le 24 novembre avec le groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne).

L’ambassadeur iranien par ailleurs justifié jeudi le refus fin août d’un visa d’entrée à un membre de l’agence: « Selon le règlement de l’AIEA, l’Iran n’est pas obligé d’accorder des visa aux membres de l’Agence. Le refus de visa pour le quatrième membre de la délégation, qui n’est même pas un expert, est le droit souverain de l’Iran ».

L’AIEA avait regretté ce refus début septembre en précisant, « il est important que n’importe quel membre (…) ayant l’expertise requise puisse participer aux activités techniques de l’Agence en Iran ».

La visite de l’AIEA est intervenue après un incendie mortel dimanche dans un « atelier de fabrication d’explosifs » du ministère iranien de la Défense, à l’est de la capitale où sont situées plusieurs sites militaires, selon les médias locaux.

Selon l’Institut pour la science et la sécurité internationale (ISIS), un centre de recherche américain, l’explosion aurait pu toucher un site dans le sud du complexe militaire. « Deux bâtiments présents en août 2014 n’y sont plus et un troisième apparaît comme sévèrement endommagé. Au total, au moins six bâtiments apparaissent comme endommagés ou détruits », a indiqué dans un communiqué l’ISIS, se basant sur des photos satellites.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous