IranNucléaireIran : La direction du pays doit annoncer une...

Iran : La direction du pays doit annoncer une décision commune le 1er août

-

Iran Focus, Téhéran, 28 juillet – Le guide suprême Ali Khameneï et les plus hautes autorités de la théocratie se sont réunis à huis clos pour discuter du programme d’enrichissement de l’uranium, a annoncé le porte-parole du Conseil suprême de sécurité nationale mercredi.

« Il y eu récemment une réunion entre le guide suprême, l’actuel président [Khatami »>, l’ancien président [Rafsandjani »>, le président élu [Ahmadinejad »>, ainsi que [l’ancien Premier ministre »> Mir Hossein Moussavi durant laquelle il a été décidé d’attendre jusqu’au 1er août pour rendre publique leur décision commune », a dit Ali Aghamohammadi.

Interrogé sur la décision de l’Iran quand au sort réservé aux négociations avec la troïka européenne et ses propositions si cela ne correspondait pas aux attentes de l’Iran, Aghamohammadi a répondu « Comment doit-on négocier avec des gens illogiques ? »

Aghamohammadi est un ancien officier des gardiens de la révolution et il a été chargé des activités clandestines de l’Iran en Irak avant la guerre de 2003.

« Pour que les négociations continuent, l’Europe doit accepter les demandes minimum de l’Iran, ce qui implique la réduction du niveau de suspension des activités d’enrichissement de l’uranium », a-t-il ajouté.

« Durant les négociations à Genève, nous avons clairement déclaré que les suggestions européennes devaient être acceptables pour l’Iran et qu’elles ne devaient pas être telles que nous soyons incapables de les accepter », a dit Aghamohammadi.

Le porte-parole a ajouté que le guide suprême de l’Iran avait décidé que le 1er août serait la date limite pour les Européens pour présenter leurs propositions finales à l’Iran.

« Si les droits de l’Iran ne sont pas reconnus dans l’offre des Européens, dès lors nous continuerons sur notre voie parce que ce genre de réaction de l’Europe signifierait que l’accord de Paris n’a plus de crédibilité. »

Par ailleurs, le président sortant Khatami a annoncé mercredi que l’Iran mettrait fin à la suspension de certaines activités nucléaires quelles que soient les propositions de l’Union européenne.

« J’espère que leurs propositions seront, comme convenu, de permettre la reprise des activités [de conversion »> à Ispahan », a dit Khatami à la presse, en évoquant un site nucléaire majeur dans le centre de l’Iran.

« Mais qu’ils les fassent ou non, nous allons reprendre les activités à Ispahan. »

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous