IranNucléaireL’Iran a produit en secret des milliers de centrifugeuses...

L’Iran a produit en secret des milliers de centrifugeuses nucléaires

-

Iran Focus, Londres, 18 août – L’Iran produit en secret des milliers de centrifugeuses capables d’enrichir de l’uranium pour une bombe atomique en violation d’un accord signé avec le troïka européenne en novembre dernier qui exigeait le gel de toutes les activités du cycle du combustible nucléaire, a accusé la principale coalition d’opposition iranienne jeudi.

Dans une conférence de presse à Londres, Hossein Abdini du Conseil national de la Résistance iranienne a dit à la presse que le ministère de la défense iranien et le corps des gardiens de la révolution (CGR) avaient produit en secret des centrifugeuses sur les ordres du guide suprême l’ayatollah Ali Khameneï.

Téhéran avait signé l’accord de Paris avec la troïka européenne en novembre 2004 et avait dit qu’il ne reprendrait pas le processus du cycle du combustible nucléaire. Mais il est depuis revenu sur son engagement et a repris ses activités d’enrichissement à Ispahan. La conversion de l’uranium est l’étape précédant l’enrichissement dans les centrifugeuses qui sont capables de produire de l’uranium hautement enrichi à usage militaire.

La fabrication des centrifugeuses « s’est poursuivie non-stop tout au long des derniers mois, et des milliers de centrifugeuses ont été assemblées à Téhéran et Ispahan », a dit Abedini.

Il a dit que les centrifugeuses étaient entreposées dans des hangars appartenant au ministère de la Défense et des gardiens de la révolution à Ispahan et à Lachkarak, une banlieue de Téhéran.

Abedini a donné les noms de plusieurs scientifiques nucléaires impliqués dans le projet, mais il a dit que le l’homme clé du programme nucléaire de Téhéran était le général des gardiens de la révolution Mohsen Fakhrizadeh.

Il a ajouté que pour dissimuler ses activités dans le domaine du cycle du combustible nucléaire, l’Iran avait mis sur pied un réseau immense de compagnies écrans. « Les industries de la défense ont des compagnies secrètes sous des noms comme Machine-Alat et Abzar Daghigh [machinerie et équipement de précision »> qui sont impliquées dans la fabrication de pièces et d’assemblage de centrifugeuses. Certaines des compagnies affiliées au ministère de la défense sont situées à Ispahan.

Il a nommé Elka Felezkar Sanat Novine (la nouvelle industrie de métallurgie Elka), une compagnie écran impliquée dans la préparation de pièces de métal, dont celles utilisées dans les centrifugeuses. « Utilisant un équipement laser avancé, Elka découpe des plaques d’acier selon des spécifications, et les plie de la même manière », a-t-il dit.

Il a ajouté que « les compagnies ‘Fara Felezkara’, ‘Electronic’ et Elka sont situées en banlieue de Téhéran. L’adresse est route Abe-Ali, cinq km après la poste de police sur la grand-route de Jajroud, après la station service de Kamrad, allée Sang Lachgari, à côté de la compagnie Nasim Traghzieh. »

Abedini a aussi souligné que l’université industrielle Malek Achtar possède un centre de recherche nucléaire de premier plan. Cette université exclusivement réservée aux gardiens de la révolution à été mise sur pied en 1986. Ce membre du CNRI a dit qu’un des projets actuellement suivis à l’université est la production de l’acier Maraging pour des pièces de centrifugeuses. « Le genre d’acier qui est produit à l’université Malek Achtar contient du cobalt et a un taux de 300-350. »

En août 2002, le CNRI avait révélé deux centres nucléaires à Natanz et à Arak que l’Iran avait dissimulés à l’AIEA. Il a depuis dû faire une série de révélations sur son programme atomique soupçonné de viser des objectifs militaires.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous