IranNucléaireUn islamiste influent déclare que l’Iran est à son...

Un islamiste influent déclare que l’Iran est à son « apogée nucléaire »

-

Iran Focus, Téhéran, 29 octobre – Samedi dernier, le groupe ultra-islamiste iranien, Motalefeh, a recommandé avec insistance au Président Mahmoud Ahmadinejad de reprendre le programme d’enrichissement nucléaire dans son intégralité, ajoutant que les menaces de l’Occident de porter l’Iran devant le Conseil de Sécurité ou de lancer une attaque militaire étaient en train de s’affaiblir.

L’article de tête du journal hebdomadaire du parti de l’Alliance islamique, connu sous le nom de Motalefeh, qui faisait la une des kiosques à journaux de Téhéran, avait pour titre « Redémarrez Natanz ».

Natanz est un site-clé d’enrichissement d’uranium situé dans le centre de l’Iran. Les autorités iraniennes ont entièrement caché son existence, jusqu’à ce qu’un groupe de l’opposition, le Conseil National de la Résistance Iranienne, le divulgue pour la première fois en août 2002.

« Les dirigeants américains hégémonistes ont perdu la raison à la vue des fiers Iraniens à l’apogée de la technologie nucléaire pacifique », rapporte l’éditorial signé par Assadollah Badamchian, une figure connue du monde islamiste.

Concernant les dirigeant occidentaux, Badamchian écrit : « Ils sont très en colère et inquiets parce que, malgré tous leurs complots contre la Révolution islamique et l’Iran, … l’Iran est parvenu à atteindre l’apogée de la technologie nucléaire ». Puis il ajoute : « Ils sont maintenant désespérés, parce qu’ils se sont aperçus qu’ils ne pouvaient rien faire et qu’ils ne pouvaient pas priver l’Iran de cette technologie ».

« Ils ont menacé bruyamment l’Iran par désespoir, en espérant que l’Iran reviendrait en arrière », a-t-il écrit. « A l’intérieur même du pays, des lâches et des personnes alignées sur les Américains ont recommandé que l’Iran boive le calice empoisonné et abandonne son programme nucléaire pacifique ».

« Le guide suprême, les hauts dirigeants et la grande nation qu’est l’Iran se moquent de ces menaces, des lâches peureux et des partisans de l’Amérique », poursuit l’article.

« A l’heure actuelle, les Américains et les Européens ont tout essayé. Les voyages répétés de Mme Rice ne lui ont rien apporté. Ils ont montré que, malgré toutes les offres des Etats-Unis, d’autres pays ne veulent pas sacrifier leurs intérêts nationaux à long terme pour des bénéfices à court terme. »

« Les Européens devraient savoir qu’ils ne gagneront rien à s’allier avec les Etats-Unis. Ils y perdront leurs intérêts économiques face à des rivaux puissants tels que la Chine et la Russie », écrit Badamchian, un proche du guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei.

« L’AIEA [Agence Internationale de l’Energie Atomique »> a perdu son unanimité sur le dossier de l’Iran », ajoute-t-il. « Désormais, seules deux menaces persistent : que l’Iran comparaisse devant le Conseil de Sécurité ou une attaque unilatérale des Etats-Unis contre l’Iran. Ces deux menaces se sont beaucoup affaiblies et continuent à s’effacer », écrit-il, ajoutant que la République islamique doit reprendre ses activités nucléaires au plus vite et l’annoncer au monde entier.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous