IranNucléaireIran-AIEA : Pour AlBAradeï, l’Iran pourrait disposer de la...

Iran-AIEA : Pour AlBAradeï, l’Iran pourrait disposer de la Bombe dans « quelques mois »

-

Iran Focus, Londres, 5 décembre – Lundi, le directeur de l’AIEA a averti que l’Iran pourrait développer un armement nucléaire au bout de « quelques mois » après avoir entamé l’enrichissement d’uranium dans son immense complexe nucléaire souterrain de la ville de Natanz, au centre de l’Iran.

Mohamed Elbaradei, le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a déclaré au quotidien britannique The Independent que, dans cette impasse internationale sur le programme nucléaire de Téhéran suspecté d’être à but militaire, l’Iran et l’Occident devaient éviter l’escalade dans ce jeu dangereux de la corde raide.

Les 3 Grands de UE – la Grande Bretagne, la France, et l’Allemagne – qui ont mené les pour-parlers avec Téhéran, ont interrompu les négociations car l’Iran a unilatéralement rompu un accord portant sur la suspension des activités d’enrichissement d’uranium. Depuis, ils ont fait marche arrière sur leur menace d’envoyer le dossier nucléaire de Téhéran au Conseil de Sécurité de l’ONU. Ils ont, au lieu de cela, proposé de rencontrer les autorités iraniennes avec l’espoir que Téhéran abandonnerait la réalisation du cycle du combustible nucléaire sur son propre sol, éventualité franchement rejetée dimanche par le négociateur en chef du nucléaire, Ali Larijani, lors d’une interview avec l’AFP, l’agence de presse française.

Elbaradei a prévenu que si l’Iran exécutait sa menace de rouvrir le site de Natanz, il s’ensuivrait une dangereuse escalade, qui soulèverait de nouvelles interrogations concernant l’insistance de l’Iran sur ses intentions nucléaires pacifiques.

« S’ils se mettent à enrichir, cela deviendra un problème majeur et un grave souci pour la communauté internationale », a-t-il dit, avant d’ajouter que l’inquiétude venait du fait que « beaucoup de gens pensent que ce programme pourrait comporter deux volets ».

Elbardei a conclu en disant qu’une fois que le site de Natanz fonctionnerait, les Iraniens pourraient être « à quelques mois » de se doter d’une arme nucléaire. Les hautes autorités de l’AIEA avaient auparavant assuré que Natanz deviendrait totalement opérationnel d’ici deux ans.

« Je sais qu’ils essaient d’acquérir le contrôle du cycle complet du combustible. Je sais que l’acquisition de ce cycle signifie qu’un pays n’a besoin que de quelques mois pour développer des armes nucléaires, et cela s’applique aussi bien à l’Iran qu’à tout autre pays », a-t-il dit au journal britannique.

7,062FansLike
1,163FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous