IranNucléaireL’Iran menace l’Occident s’il est référé au Conseil de...

L’Iran menace l’Occident s’il est référé au Conseil de Sécurité

-

Iran Focus, Téhéran, 5 mars – Dimanche dernier, le responsable iranien des négociations sur le nucléaire a renchéri sur sa première proposition en déclarant que la théocratie reprendrait l’enrichissement d’uranium à une « échelle industrielle » si son dossier nucléaire était envoyée au Conseil de Sécurité des Nations Unies.

« Si le dossier est envoyé au Conseil de Sécurité, alors nous entamerons l’enrichissement [à échelle industrielle »> », a déclaré le Secrétaire général du Conseil suprême de sécurité nationale, Ali Laridjani, lors d’une conférence de presse à Téhéran. Les propos de Laridjani surviennent après ses discussions à Vienne avec les ministres des affaires étrangères de la troïka européenne – l’Allemagne, la France et l’Angleterre. De leur côté, les Européens ont déclaré que les discussions n’ont pas abouti.

Laridjani a ajouté que l’Iran n’avait « aucune raison » de suspendre l’enrichissement d’uranium qu’il mène à l’échelle d’un laboratoire. « En aucun cas nous ne suspendrons notre activité de recherches et de développement [sur le nucléaire »> et nous poursuivrons cette activité », a-t-il précisé.

Laridjani a rejeté toute éventualité d’inspections minutieuses menées en Iran par des inspecteurs du nucléaire nommés par les Nations Unies.

« Nous sommes patients mais nous sommes également à même de reconnaître le moment où ils avancent des prétextes et le moment où ils ont de véritables questions. Nous répondrons aux questions mais nous ne laisserons aucun prétexte qui puisse leur permettre d’inspecter chaque jour un nouvelle base militaire en Iran », a déclaré Laridjani.

Puis il a rejeté les informations disant que l’Iran a mis en place une équipe pour négocier directement avec les représentants des Etats-Unis.

Laridjani a prévenu le bureau des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique, qui réunit 35 pays membres, de ne pas s’aligner sur les Etats-Unis mardi, lors de la prochaine réunion de Vienne. « S’ils souhaitent emprunter la voie tracée par les Etats-Unis, nous savons comment faire marcher les choses ».

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous