IranNucléaireUn conseiller de Bush rejette les demandes de négociations...

Un conseiller de Bush rejette les demandes de négociations avec l’Iran

-

Financial Times, 24 avril – Par Daniel Dombey à Londres – Un des hauts conseillers du gouvernement des Etats-Unis a rejeté la requête de l’Europe pour que Washington négocie directement avec l’Iran au sujet du programme nucléaire de Téhéran.

Dans une interview avec le Financial Times, Philip Zelikow, conseiller au département d’Etat américain, a également déclaré que l’engagement de l’administration Bush pour la démocratisation du Moyen Orient était aussi fort qu’avant, en dépit de la victoire récente du Hamas, groupe islamiste militant, dans les élections législatives palestiniennes.

« La position des Etats-Unis est qu’à l’heure actuelle, nous ne voyons pas l’intérêt de mener des négociations directes avec les Iraniens à propos du dossier nucléaire », a-t-il dit, rejetant les requêtes de Frank-Walter Steinmeier, ministre des Affaires Etrangères allemand et d’autres hauts diplomates européens pour que de telles discussions aient lieu. M. Zelikow qui a joué un rôle important dans la définition de la stratégie américaine en tant que conseiller de Condoleezza Rice, secrétaire d’Etat américaine, a également repoussé les propositions européennes selon lesquelles un accord à long terme avec Téhéran devait inclure la promesse de la part des Etats-Unis qu’ils n’ont pas l’intention d’attaquer l’Iran.

« L’illusion d’un grand nombre des arguments portant sur les assurances de sécurité… réside dans l’hypothèse que les intentions de l’actuel gouvernement iranien sont fondamentalement entièrement défensives », a-t-il dit.

« Malheureusement, nous sommes engagés dans un processus avec un régime dictatorial dans ses pratiques et révolutionnaire dans ses objectifs, avec l’intention de déstabiliser ses voisins et le grand Moyen Orient. »

Cependant, il a évoqué que la possibilité d’une action militaire des Etats-Unis contre l’Iran était faible, bien que le président George W. Bush a affirmé à plusieurs reprises que toutes les options restaient à l’ordre du jour.

« Lorsque nous disons que toutes les options sont à l’ordre du jour, cela inclut les options diplomatiques aussi », a déclaré M. Zelikow. « Essayons d’abord la diplomatie. Donnons lui une chance. Puis nous pourrons juger si elle est efficace ou non et reprendre la conversation à ce point. »

M. Zelikow a également indiqué que les USA ne s’opposeraient pas à un financement plus important de l’Union Européenne des services sociaux palestiniens à la suite de la décision de l’UE de suspendre son aide directe à l’Autorité Palestinienne.

Hier, l’Iran a maintenu sa position selon laquelle ils n’abandonneraient pas le travail sur l’enrichissement de l’uranium. « L’enrichissement de l’uranium et les activités de recherche et de développement de l’Iran sont irréversibles », a affirmé Hamid Reza Assefi, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, lors de sa conférence de presse hebdomadaire.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous