IranNucléaire« L’offensive de paix » de Téhéran

« L’offensive de paix » de Téhéran

-

The Washington Times, 9 mai – Editorial – Pendant la Guerre Froide, l’Union Soviétique et ses alliés lançaient périodiquement des « offensives de paix » dans le but de se refaire une image et de gagner des concessions de l’Occident. Essentiellement, ils parlaient de coexistence pacifique et faisaient des gestes qui sonnaient conciliants, sans changer de manière substantive leurs politiques. Tout semble indiquer jusqu’à présent que la « lettre secrète » qu’aurait envoyée le président iranien Mahmoud Ahmadinejad au président Bush fait partie de ce genre de manœuvres.

La lettre, découverte un jour après que M. Ahmadinejad ait réitéré sa menace de se retirer du Traité de Non-prolifération, a tout simplement pour objectif d’essayer de gagner du temps, d’aider ceux en Russie et en Chine qui tirent un profit financier en soutenant le complexe militaro-industriel de l’Iran, de modérer le point de vue de ceux en Union Européenne qui tendent à croire que ce régime iranien ne négociera pas en toute bonne foi et de renforcer la position de ceux aux Etats-Unis qui pensent que l’administration Bush (et non la malveillance des mollahs) est à l’origine de la crise nucléaire iranienne.

Après que ce journal ait publié plusieurs éditoriaux récents évoquant l’intransigeance de Téhéran et sa mauvaise foi, nous avons été accusés par certains blogs de gauche d’ignorer les avances pacifiques de l’Iran. Les critiques citent spécifiquement Flynt Leverett, un rescapé de l’administration Clinton, qui était chargé du dossier du Moyen Orient au Conseil de sécurité nationale en 2002 et 2003 avant de démissionner et de devenir conseiller de John Kerry pour sa campagne présidentielle. M. Leverett a affirmé dans un éditorial du New York Times publié plus tôt cette année que l’Iran avait fait part de sa volonté de négocier avec Washington concernant la question nucléaire en mai 2003, mais a été repoussé par l’administration Bush.

En d’autres termes, il s’agit d’une lecture tendancieuse et discutable de ce qui s’est réellement produit. Après le 11 septembre, une coopération entre les USA et l’Iran a eu lieu concernant le futur de l’Afghanistan dans les derniers mois de 2001. Mais le secrétaire d’Etat d’alors, Colin Powel,l a eu vite fait de détériorer cette relation en se plaignant du rôle négatif que l’Iran jouait en Afghanistan (dont le rôle de l’Iran dans le passage en contrebande de 50 tonnes d’armes à Gaza à bord du Karine-A en janvier 2002). Les réunions de mai 2003 mentionnées par M. Leverett ont été annulées parce que Washington était furieux que l’Iran abrite des terroristes d’Al Qaeda.

Pour ce qui concerne la duplicité de l’Iran, toutefois, ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Ces 27 dernières années, les administrations américaines des deux partis ont tenté à plusieurs reprises de trouver un compromis avec l’Iran, mais leurs efforts ont été cruellement repoussés. On se doit donc de garder ceci à l’esprit en examinant la dernière « offensive de paix » de Téhéran.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous