IranNucléaireL'Iran refusera toute offre visant à arrêter son nucléaire...

L’Iran refusera toute offre visant à arrêter son nucléaire civil (président)

-

AFP, Téhéran, 14 mai – Le président ultraconservateur iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré que toute offre visant à arrêter ses activités nucléaires pacifiques serait sans valeur à ses yeux, a rapporté dimanche l’agence officielle Irna.

« Toute offre qui impliquera l’arrêt de nos activités nucléaires pacifiques est sans valeur », a déclaré M. Ahmadinejad de retour d’une visite officielle en Indonésie.

« Je suis surpris qu’un groupe de gens (les Occidentaux) se réunissent en notre absence pour prendre des décisions pour nous. Ces messieurs croient toujours qu’ils vivent à l’époque du colonialisme et leurs décisions n’ont aucune valeur pour nous », a-t-il ajouté.

L’Iran a repris ses activités de recherche en matière d’enrichissement d’uranium et refuse de les suspendre malgré la pression de la communauté internationale.

Les autorités iraniennes ont annoncé avoir réussi à enrichir l’uranium à 4,8%, un niveau suffisant pour la fabrication du combustible pour les centrales nucléaires civiles.

Après l’échec des Etats-Unis de convaincre la Russie et la Chine d’accepter que le Conseil de sécurité de l’Onu adopte une résolution contraignante pour obliger l’Iran à suspendre l’enrichissement, les Européens vont faire une nouvelle offre comprenant des mesures visant à inciter Téhéran à se conformer aux demandes de la communauté internationale.

Des diplomates des cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Etats-Unis, Russie, France, Grande-Bretagne, Chine), plus l’Allemagne, doivent se réunir le 19 mai à Londres pour examiner ces nouvelles mesures, mais aussi les sanctions qui pourraient entrer en vigueur si aucun accord n’intervenait avec Téhéran.

« Lorsque nous ne sommes pas présents (aux discussions), de telles décisions n’ont pas de sens », a déclaré le président iranien.
« La meilleure mesure incitative (que les Européens pourraient proposer) est l’application du Traité de non prolifération (TNP) et en particulier ses articles 2 et 4 », a-t-il poursuivi.

Ces deux articles reconnaissent notamment le droit des pays membres à développer la recherche, la production et l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous