IranNucléaireNucléaire: l'UE promet une offre "généreuse" à l'Iran

Nucléaire: l’UE promet une offre « généreuse » à l’Iran

-

Reuters, Bruxelles, 15 mai – L’Union européenne va proposer à l’Iran une « offre généreuse » pour qu’elle renonce à ses activités nucléaires sensibles, annonce Javier Solana, haut représentant des Vingt-Cinq pour la politique étrangère et de sécurité commune.

« Ce sera un ‘paquet’ généreux, un ensemble audacieux de propositions liées aux questions nucléaires, économiques et peut-être, si nécessaires, aux questions de sécurité », a-t-il dit à la presse avant l’ouverture du conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Bruxelles.

Le diplomate espagnol n’a donné aucun détail, mais a indiqué que les Européens souhaitaient présenter cette offre aux Iraniens dans les prochaines semaines, simultanément à l’adoption au Conseil de sécurité des Nations unies d’un projet de résolution sommant Téhéran d’abandonner ses activités d’enrichissement de l’uranium.

Dimanche, Mahmoud Ahmadinejad a réaffirmé que toute proposition des médiateurs européens prévoyant l’arrêt des activités nucléaires pacifiques de l’Iran serait inacceptable.
« Toute proposition qui nous contraindrait à arrêter nos activités (nucléaires) pacifiques ne serait pas valable », a déclaré le président iranien dans un discours retransmis en direct à la télévision.

Solana a estimé qu’il s’agissait là d’une incompréhension de Téhéran. « Nous avons dit et répété que nous n’avions rien contre les capacités de l’Iran à disposer du nucléaire s’il est exclusivement destiné à la production d’énergie », a-t-il dit.

Mais, a-t-il néanmoins ajouté, la volonté iranienne d’être autorisé à poursuivre ses activités d’enrichissement à des fins de recherche & développement est « une chose que nous ne pouvons accepter à l’heure actuelle ».

Ce retour du dossier iranien à la « case européenne » est la conséquence des blocages observés au début de la semaine dernière au Conseil de sécurité.

Washington et ses alliés européens pressent pour obtenir une résolution contraignante adoptée dans le cadre du chapitre VII de la Charte des Nations unies, qui autorise des sanctions et ouvre éventuellement la voie au recours à la force.

Mais la Russie et la Chine, qui disposent d’un droit de veto et entretiennent des relations commerciales et économiques avec le quatrième exportateur mondial de pétrole, ont maintenu leurs objections.

7,062FansLike
1,155FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous