IranNucléaireLa réponse iranienne à l'offre occidentale "inadéquate" (ambassadeur GB)

La réponse iranienne à l’offre occidentale « inadéquate » (ambassadeur GB)

-

AFP, New York (Nations Unies), 25 août – L’ambassadeur de Grande-Bretagne à l’Onu Emyr Jones Parry a qualifié vendredi d' »inadéquate » la réponse iranienne à l’offre de coopération des grandes puissances visant à la suspension de son enrichissement d’uranium.

« Nos capitales travaillent à notre réaction à la réponse inadéquate que nous avons reçue de l’Iran », a déclaré M. Jones Parry à la presse.

« Nous devons prendre soigneusement en considération ce qui nous a été envoyé d’Iran, mais il est clair que c’est en-deçà de ce que le Conseil (de sécurité) attend », a-t-il ajouté.

Téhéran a répondu mardi à une offre de coopération des grandes puissances (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie), visant à la suspension de son enrichissement d’uranium, par un simple appel à entamer des « négociations sérieuses » sur le sujet.

Peu après un responsable iranien a confirmé à l’AFP, sous couvert d’anonymat, que Téhéran refusait toute suspension préalable de son enrichissement.

Mais l’offre, présentée début juin, en faisait justement la condition à un arrêt de toute action ultérieure au Conseil de sécurité des Nations Unies.

L’ambassadeur britannique a précisé qu’il ne s’attendait pas à beaucoup d’activité à l’Onu sur cette question avant le 31 août, date d’expiration du délai donné à Téhéran par le Conseil de sécurité.
Après cette date, a-t-il dit, « nous recevrons un commentaire de M. ElBaradei et ensuite nous devrons discuter de la marche à suivre ».

Le Conseil a donné à Téhéran jusqu’au 31 août pour cesser ses activités d’enrichissement et de retraitement ou risquer des sanctions internationales. L’uranium enrichi pour faire du combustible civil, peut aussi servir à la bombe atomique.

Le Conseil a aussi chargé Mohamed ElBaradei, directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), de présenter à cette date un rapport de ses inspecteurs faisant le point sur le programme nucléaire iranien.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous