IranNucléaireL'Iran lancera "bientôt" une production de combustible nucléaire (président)

L’Iran lancera « bientôt » une production de combustible nucléaire (président)

-

AFP, Téhéran, 3 janvier – Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré mercredi que son pays lancerait « bientôt » une production de combustible nucléaire à usage industriel, selon l’agence officielle Irna.

« L’Iran est aujourd’hui un pays nucléaire, et très bientôt nous presserons le bouton pour la production de combustible nucléaire à usage industriel », a dit le président, lors d’un discours dans la province du Khouzestan.

L’Iran est sous le coup de sanctions du Conseil de sécurité des Nations Unies à cause de son refus de suspendre ses activités d’enrichissement d’uranium.

Le président n’a fourni aucun détail sur la date ou l’ampleur de la production envisagée.
La production d’uranium enrichi à usage industriel suppose un fonctionnement continu de la chaîne d’enrichissement, avec une qualité constante et en grande quantité.

L’Iran a annoncé à plusieurs reprises qu’il installerait jusqu’à 3.000 centrifugeuses dans son usine d’enrichissement de Natanz d’ici la fin de l’année iranienne, en mars 2007.

Mais Téhéran ne disposait en octobre à Natanz que de deux cascades de chacune 164 centrifugeuses d’enrichissement d’uranium, selon l’Agence internationale de l’énergie atomique.

Le président iranien a quant a lui annoncé que la république islamique visait à terme une capacité industrielle de production avec 60.000 centrifugeuses.

M. Ahmadinejad a répété que l’Iran « ne bougerait pas d’un iota sur son droit au nucléaire », et a une nouvelle fois minimisé l’importance de la résolution du Conseil adoptée le 23 décembre.

« Le peuple iranien a pris sa décision et ne paiera aucune attention aux cris vides de sens des matérialistes et des puissances brutales et décadentes », a dit le président.

Le Conseil de sécurité a adopté un ensemble de sanctions contre les programmes nucléaire et balistique iraniens.

Mais M. Ahmadinejad a répété que « les puissances brutales devraient savoir que quelle que soit le bruit qu’elles font, elles devront se plier à la volonté du peuple iranien et reconnaître les droits de l’Iran ».

Les grandes puissances craignent que la République islamique détourne son programme nucléaire civil à des fins militaires, alors que Téhéran a toujours démenti que telle soit son intention.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous