IranNucléaireWashington accueille avec scepticisme l'accord entre l'AIEA et l'Iran

Washington accueille avec scepticisme l’accord entre l’AIEA et l’Iran

-

AFP, Washington, 13 juillet – Les Etats-Unis ont accueilli vendredi avec scepticisme l’accord conclu à Téhéran entre l’Iran et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) pour permettre une visite des inspecteurs de l’agence sur le site du réacteur à eau lourde d’Arak (centre).

« D’après ce que j’ai compris, il y a un accord pour discuter d’une visite d’inspection du réacteur, tout comme il y a un accord pour discuter de ce qu’il faut faire pour que l’Iran réponde à toutes les questions de l’AIEA qui sont en suspens depuis plusieurs années », a déclaré un porte-parole du département d’Etat, Tom Casey.

« Vous me pardonnerez donc pour un sain degré de scepticisme au sujet des intentions iraniennes », a-t-il ajouté.

« Nous saluerions évidemment toute action des Iraniens pour respecter leurs engagements internationaux en répondant aux questions de l’AIEA qui restent sans réponse depuis plusieurs années, et pour se conformer aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU », a poursuivi le porte-parole.

« Pour le moment, nous allons attendre de voir ce qui se passe réellement et non ce que les Iraniens disent », a-t-il conclu.

Le représentant de l’Iran auprès de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Ali Asghar Soltanieh, a annoncé que l’Iran avait autorisé les inspecteurs de l’agence onusienne à visiter le site d’Arak, actuellement en construction, et que de nouvelles discussions auraient lieu entre les 25 et 26 juillet à Vienne.

Téhéran affirme que son programme nucléaire a un objectif purement civil et qu’il n’a pas l’intention de se doter de l’arme nucléaire, contrairement aux craintes de nombreux pays en tête desquels les Etats-Unis et Israël.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous