IranNucléaireL'Iran construit un nouveau site nucléaire souterrain, affirme le...

L’Iran construit un nouveau site nucléaire souterrain, affirme le CNRI

-

AFP, Paris, 27 septembre – Le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI, opposition) a affirmé jeudi à Paris que Téhéran construisait actuellement un nouveau site nucléaire souterrain à vocation militaire relié au complexe de Natanz, dans le centre du pays.

« Le site est protégé des attaques aériennes. En cas de bombardement de Natanz, il ne sera pas touché », a expliqué un responsable du CNRI, Mehdi Abrichamtchi, lors d’une conférence de presse.

« Le centre atomique est formé d’un vaste espace souterrain relié à deux tunnels parallèles, situés sous la chaîne de montagne Karkass, et connecté par un troisième tunnel » au complexe nucléaire de Natanz, situé à 5 km plus au nord, a-t-il affirmé.

L’embouchure des tunnels mesure 6 mètres de diamètres, a-t-il précisé. « Pour conserver le secret du site », l’endroit a été déclaré « zone militaire » et le régime a même « acheté les terres et les grands vergers de la région », a-t-il ajouté.

Le plan de ce site a été élaboré il y a deux ans, a-t-il encore dit, assurant qu’il serait opérationnel « dans six mois ».

« L’information que nous avons reçu de l’intérieur du régime montre que c’est un site pour une activité nucléaire militaire », principalement « pour améliorer encore l’enrichissement d’uranium », a assuré M. Abrichamtchi.

Le 9 juillet, l’Institut pour les sciences et la sécurité internationale (ISIS), groupe d’analyse américain, avait fait état d’images satellitaires de travaux de construction de tunnels à quelques kilomètres de Natanz.

Le CNRI avait été le premier en 2002 à rendre public l’existence de sites nucléaires iraniens secrets dans les villes d’Arak et Natanz.

Le CNRI a organisé cette conférence de presse au moment où la crise nucléaire iranienne figure au premier rang des préoccupations des grandes puissances lors de l’Assemblée générale de l’ONU à New-York.

L’Iran est ouvertement accusée par certains pays occidentaux de vouloir se doter de l’arme atomique.

Téhéran affirme que son programme d’enrichissement d’uranium est à visée civile.

Le CNRI est la vitrine des Moudjahidine du peuple iranien considérés comme une organisation terroriste par l’Union européenne (UE) et les Etats-Unis.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous