IranNucléaireTéhéran convoque le chargé d'affaires français après les récents...

Téhéran convoque le chargé d’affaires français après les récents propos de Bernard Kouchner

-

The Associated Press, 3 octobre – Le chargé d’affaires français à Téhéran a été convoqué au ministère iranien des Affaires étrangères, qui a protesté officiellement contre les récents propos tenus par Bernard Kouchner, a rapporté mercredi la télévision d’Etat iranienne. L’information a été confirmée à Paris par le Quai d’Orsay.

Le 16 septembre, le chef de la diplomatie française avait déclenché un tollé en estimant que la communauté internationale devait « se préparer au pire », c’est-à-dire la « guerre », si l’Iran parvenait à disposer de l’arme nucléaire. Il avait un peu plus tard tenté d’atténuer ses déclarations, affirmant qu’il souhaitait simplement souligner la gravité du problème posé par le dossier nucléaire iranien.

« Kouchner, dans des remarques irréfléchies et irréalistes, a accusé la République islamique d’Iran de chercher à obtenir une bombe nucléaire », a déclaré la télévision iranienne, ajoutant que le ministère iranien des Affaires étrangères avait convoqué le chargé d’affaires français à Téhéran pour protester officiellement contre les propos du 16 septembre. Le Quai d’Orsay a confirmé l’information mercredi, précisant, sans autres commentaires, que le chargé d’affaires avait été convoqué « ce jour ».

Devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre français François Fillon a estimé mercredi qu’il ne fallait « pas désespérer de la diplomatie » au sujet du dossier nucléaire iranien. « Le gouvernement français ne ménagera aucun de ses efforts pour faire prévaloir une logique de paix et une logique de sécurité au Proche Orient », a-t-il encore assuré, soulignant que les efforts français se déploieraient « prioritairement, de manière préférentielle, avec les Nations unies dans le cadre du conseil de sécurité », et « prioritairement en nous mettant d’accord avec nos partenaires européens ».

La France « est inquiète de la volonté du gouvernement iranien de poursuivre l’enrichissement de l’uranium en l’absence de programme nucléaire civil identifié et contrôlé », a-t-il aussi expliqué lors des questions au gouvernement. AP

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous