IranNucléaireNucléaire iranien: Washington appelle à nouveau Pékin à plus...

Nucléaire iranien: Washington appelle à nouveau Pékin à plus de sanctions

-

AFP, Pékin, 17 janvier – Les Etats-Unis vont de nouveau tenter de convaincre la Chine de soutenir un renforcement des sanctions contre l’Iran sur son programme nucléaire, a indiqué jeudi à Pékin le secrétaire d’Etat adjoint américain, John Negroponte.

M. Negroponte a expliqué à la presse qu’il discuterait de la question lors d’une nouvelle session du dialogue stratégique Chine/Etats-Unis qui se tient jeudi et vendredi dans la province du Guizhou (sud-ouest).

« Il est important d’avoir une nouvelle résolution du Conseil de sécurité, car l’Iran n’a pas respecté les résolutions précédentes », a-t-il dit.

« C’est l’argument que nous allons soumettre aux autorités chinoises », a-t-il ajouté, alors même que le chef du dossier nucléaire iranien, Saïd Jalili, est arrivé dans la capitale chinoise.

M. Jalili, qui doit rester deux jours, échangera des idées avec des responsables chinois sur les « événéments actuels », a indiqué à l’AFP l’ambassade iranienne, sans plus de détails.

« C’est une visite normale. Il est à Pékin pour discuter avec les responsables chinois et échanger des idées sur des dossiers courants, comme les événements actuels et les questions bilatérales », a dit Mahmoud Rezvani, porte-parole de l’ambassade.

Auparavant, l’agence officielle iranienne Irna avait affirmé que M. Jalili, qui donnera une conférence de presse vendredi, rencontrerait le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi pour discuter notamment « des progrès sur le dossier nucléaire iranien ».

De son côté, M. Negroponte, adjoint de la secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, a également confirmé que cette dernière tentera également de convaincre Yang Jiechi la semaine prochaine à Berlin d’un renforcement des sanctions.

Mme Rice doit rencontrer mardi dans la capitale allemande ses homologues des « 5 + 1 », les cinq membres du Conseil de sécurité de l’ONU (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Russie et Chine) et l’Allemagne sur les éléments d’une troisième résolution du Conseil de sécurité de l’ONU sur ce sujet, a annoncé mercredi son porte-parole, Sean McCormack.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous