IranNucléaireIran/sanctions: le vote à l'ONU reporté à lundi (diplomates)

Iran/sanctions: le vote à l’ONU reporté à lundi (diplomates)

-

AFP, New York (nations Unies), 29 février – Le vote, qui était prévu samedi, au Conseil de sécurité de l’ONU sur une 3e résolution sanctionnant l’Iran pour son programme nucléaire a été reporté à lundi, a-t-on appris vendredi de sources diplomatiques.

Le vote est désormais prévu pour lundi à 11h00 (16h00 GMT), a indiqué un diplomate occidental, sous couvert de l’anonymat.

Les co-rédacteurs du texte, la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, sont toujours en discussions avec quatre Etats membres — Afrique du Sud, Indonésie, Libye et Vietnam — qui ont exprimé des réticences, pour tenter de les convaincre de l’approuver, a expliqué un autre diplomate occidental.

Ces négociations prennent du temps et ne permettent pas un vote dès samedi, comme les co-parrains l’espéraient, a-t-il précisé.

Jeudi à l’issue de consultations, l’ambassadeur de Grande-Bretagne, John Sawers, avait indiqué que l’intention des Occidentaux était de passer à un vote « le plus tôt possible, probablement samedi ».

Il avait toutefois précisé que les co-parrains cherchaient à obtenir « le soutien le plus large possible » pour ce texte, qui bénéficie déjà de l’appui d’une « large majorité » de membres du Conseil.

« Les votes nécessaires sont là mais nous voulons être le plus rassembleurs possible », avait dit pour sa part le représentant adjoint de la France, Jean-Pierre Lacroix.

Pour être adoptée, une résolution doit recueillir au moins neuf voix sur quinze, sans vote négatif d’un des cinq membres permanents du Conseil (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie), équivalent à un véto.

Les co-parrains souhaitent s’approcher le plus possible d’un vote unanime, qui permet d’adresser un message politique plus fort. Les deux précédentes résolutions de sanctions à l’encontre de l’Iran pour son programme nucléaire, adoptées en décembre 2006 et mars 2007, l’avaient été à l’unanimité.

L’Afrique du Sud, l’Indonésie, la Libye et le Vietnam ont émis des réserves, soit sur certains points du projet, soit sur le bien-fondé de nouvelles sanctions alors que le dernier rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur le programme nucléaire iranien n’est pas, selon eux, entièrement négatif pour Téhéran.

Le texte, qui donne un tour de vis supplémentaire aux sanctions économiques et commerciales déjà adoptées à deux reprises par le Conseil à l’égard de l’Iran, est fondé sur des éléments approuvés en janvier par les ministres des Affaires étrangères des cinq permanents du Conseil et de l’Allemagne.

Il comporte notamment une interdiction de voyager pour les responsables impliqués dans le programme nucléaire.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous