IranNucléaireTéhéran rejette les propos de Sarkozy sur la menace...

Téhéran rejette les propos de Sarkozy sur la menace représentée par l’Iran

-

AFP, Téhéran, 22 mars – L’Iran a rejeté samedi les propos tenus la veille par le président français Nicolas Sarkozy sur la menace que représenterait pour l’Europe la République islamique, engagée dans un bras de fer sur son programme nucléaire controversé avec l’Occident.

« Chacun doit être conscient aujourd’hui que les missiles nucléaires de puissance même lointaine peuvent atteindre l’Europe en moins d’une demi-heure », a déclaré vendredi M. Sarkozy, à l’occasion de la présentation d’un nouveau sous-marin nucléaire français à Cherbourg (nord-ouest de la France).

Evoquant des « pays en Asie ou au Moyen-Orient » développant « à marche forcée des capacités balistiques », il avait souligné penser « en particulier à l’Iran ».

Samedi, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ali Hosseini a jugé les commentaires du président français « sans valeur ».

« La République islamique a toujours été un pôle de stabilité (…) dans la région et sa politique étrangère est complètement en phase avec les normes internationales », a poursuivi M. Hosseini.
Dans son discours de Cherbourg, Nicolas Sarkozy a insisté sur l’accroissement de la « portée » des missiles de l’Iran « alors que de graves soupçons pèsent sur son programme nucléaire ».

« C’est bien la sécurité de l’Europe qui est en jeu », a-t-il clamé, présentant les forces nucléaires françaises, « par leur seule existence », comme « élément clé de (la) sécurité » de l’Europe.

« La République islamique cherche à accroître ses capacités (…). Mais faire un parallèle entre ces progrès et de possibles menaces est inapproprié et inexact », a rétorqué le porte-parole du ministère iranien.

L’Iran est accusé par des pays occidentaux dont les Etats-Unis et la France de chercher à se doter de l’arme nucléaire sous couvert de programme civil, ce que Téhéran dément.

Plusieurs trains de sanctions ont été pris au Conseil de sécurité de l’ONU, à l’initiative notamment de la France, contre la République islamique.

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous