IranNucléaireAIEA : pas de progrès significatifs sur le dossier...

AIEA : pas de progrès significatifs sur le dossier nucléaire iranien

-

AFP, 20 novembre 2008 – L’Iran continue à ignorer les injonctions du Conseil de sécurité de l’ONU lui ordonnant de geler ses activités d’enrichissement d’uranium et bloque toujours l’enquête sur un éventuel volet militaire de son programme nucléaire, déplore l’AIEA dans un rapport mercredi.

"De façon regrettable, en raison d’un manque de coopération de l’Iran (…) l’agence n’a pu faire de progrès significatifs" dans ce dossier, affirme l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) dans ce texte dévoilé à la presse à Vienne.

Ce texte, qui doit être débattu par les 35 pays membres de l’exécutif de l’agence au cours d’une réunion à Vienne le 27 novembre, regrette notamment le manque de progrès pour faire la lumière sur les tentatives présumées de l’Iran d’adapter son missile Shahab-3 en vue de lui faire porter une charge nucléaire.

Le rapport souligne en outre que Téhéran continue à développer ses activités d’enrichissement d’uranium malgré les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU.

"Contrairement aux décisions du Conseil de sécurité, l’Iran n’a pas suspendu ses activités liées à l’enrichissement et a continué (…) à installer de nouvelles cascades (de centrifugeuses d’enrichissement) et à tester des centrifugeuses de nouvelle génération", souligne l’AIEA.

Selon un haut diplomate proche de l’agence, l’Iran exploitait quelque 3.800 centrifugeuses le 7 novembre et était prêt à en mettre en route 2.200 de plus.

Cette source a en outre souligné que les négociations avec Téhéran étaient au point mort

"C’est bloqué", a-t-il constaté. "Il n’y a aucune forme de communication sur un éventuel volet militaire", a indiqué ce diplomate, en relevant que la situation s’était dégradée depuis le précédent rapport en septembre, époque où les deux parties entretenaient encore un semblant de dialogue.

L’AIEA souhaite que Téhéran s’explique de façon détaillée sur des documents, fournis par des services occidentaux, selon lesquels il réaliserait des études sur la militarisation de son programme nucléaire.

Ces études porteraient notamment, note l’AIEA, outre sur la conversion du Shahab-3, sur la confection d’ogives ou encore des installations pour des essais nucléaires souterrains.

L’agence souhaite que Téhéran, qui rejette en bloc ces allégations qu’il juge montées de toutes pièces, "clarifie dans quelle mesure les informations de ces documents sont matériellement exactes et où, à ses yeux, les informations ont été modifiées ou sont relatives à des activités non-nucléaires", rappelle le rapport.

A défaut, l’AIEA ne sera toujours pas à même d’"attester de façon crédible l’absence de matériaux et d’activités nucléaires non-déclarés en Iran", rappelle l’agence, qui enquête sur le dossier depuis plus de cinq ans.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous