IranNucléaireUne riposte nucléaire américaine contre l'Iran "bien plus probable"

Une riposte nucléaire américaine contre l’Iran « bien plus probable »

-

AFP, 8 janvier 2009 – Téhéran devrait considérer une riposte nucléaire américaine comme "bien plus probable" avec Hillary Clinton au département d’Etat, celle-ci ayant déjà menacé d’"anéantir" l’Iran en cas d’agression contre Israël, a jugé jeudi un ancien secrétaire à la Défense américain.

L’ancien responsable américain, James Schlesinger, a estimé que si la Corée du Nord, engagée dans des négociations sur son programme nucléaire, pouvait se croire "raisonnablement à l’abri" d’une attaque nucléaire américaine, l’Iran était dans une toute autre posture.

Selon M. Schlesinger, les dirigeants iraniens feraient preuve d’une "confiance excessive" s’ils se croyaient à l’abri d’une riposte en cas d’agression contre Israël: "Je pense qu’ils devraient considérer (une attaque nucléaire américaine) comme une option bien plus probable. Comme vous vous en souvenez peut-être, lors des dernières primaires démocrates, Mme Clinton avait dit: +Nous pouvons vous anéantir+".

Et "je ne crois pas que cette remarque sera oubliée à Téhéran, même si elle l’est" aujourd’hui aux Etats-Unis, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse consacrée à un rapport dénonçant le manque d’attention porté par le Pentagone à sa mission nucléaire.

"Je veux que les Iraniens sachent que si je suis présidente, j’attaquerai l’Iran", avait assuré en avril Mme Clinton, sur la chaîne ABC News, alors qu’on lui demandait ce qu’elle ferait si elle était présidente en cas d’attaque nucléaire d’Israël par l’Iran.

"Au cours des dix prochaines années, pendant lesquelles ils (les Iraniens) pourraient inconsidérément envisager de lancer une attaque sur Israël, nous serions capables de les rayer totalement de la carte", avait ajouté l’ex-Première dame.

Barack Obama avait alors dénoncé ces propos: "Ce n’est pas le type de langage dont nous avons besoin maintenant, et je pense que cela ressemble au langage de George W. Bush".

Un autre ancien secrétaire à la Défense américain, William Perry, a par ailleurs prédit jeudi que le président élu Barack Obama risquait d’être confronté à une "crise grave" avec l’Iran dès la première année de son mandat, qui débutera le 20 janvier.

M. Perry a estimé que les ambitions nucléaires de l’Iran comme la Corée du Nord devaient être endiguées afin d’éviter "une prolifération nucléaire en cascade", lors d’une forum organisé par le centre de réflexion Institute for Peace.

"Il est clair qu’Israël ne restera pas les bras croisés pendant que l’Iran défie pas à pas de devenir une puissance nucléaire", a-t-il déclaré.

"En conséquence, le président Obama sera très certainement confronté à une crise avec l’Iran. Je pense que le moment de crise sera atteint pendant sa première année au pouvoir", a-t-il ajouté.

Les Occidentaux réclament inlassablement à l’Iran de suspendre son programme d’enrichissement d’uranium, qu’ils soupçonnent d’avoir un objectif militaire, bien que Téhéran ait toujours maintenu qu’il était exclusivement civil.

M. Obama avait rappelé à l’Iran lors d’une interview début décembre que son programme nucléaire était "inacceptable", de même que l’appui qu’il apporte aux mouvements islamistes comme le Hamas dans les territoires palestiniens et le Hezbollah au Liban, ainsi que ses "menaces envers Israël".

"Il nous faut mettre en place un diplomatie dure mais directe avec l’Iran", avait-il déclaré sur la chaîne de télévision NBC.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous