IranNucléaireUne riposte nucléaire américaine contre l'Iran "bien plus probable"

Une riposte nucléaire américaine contre l’Iran « bien plus probable »

-

AFP, 8 janvier 2009 – Téhéran devrait considérer une riposte nucléaire américaine comme "bien plus probable" avec Hillary Clinton au département d’Etat, celle-ci ayant déjà menacé d’"anéantir" l’Iran en cas d’agression contre Israël, a jugé jeudi un ancien secrétaire à la Défense américain.

L’ancien responsable américain, James Schlesinger, a estimé que si la Corée du Nord, engagée dans des négociations sur son programme nucléaire, pouvait se croire "raisonnablement à l’abri" d’une attaque nucléaire américaine, l’Iran était dans une toute autre posture.

Selon M. Schlesinger, les dirigeants iraniens feraient preuve d’une "confiance excessive" s’ils se croyaient à l’abri d’une riposte en cas d’agression contre Israël: "Je pense qu’ils devraient considérer (une attaque nucléaire américaine) comme une option bien plus probable. Comme vous vous en souvenez peut-être, lors des dernières primaires démocrates, Mme Clinton avait dit: +Nous pouvons vous anéantir+".

Et "je ne crois pas que cette remarque sera oubliée à Téhéran, même si elle l’est" aujourd’hui aux Etats-Unis, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse consacrée à un rapport dénonçant le manque d’attention porté par le Pentagone à sa mission nucléaire.

"Je veux que les Iraniens sachent que si je suis présidente, j’attaquerai l’Iran", avait assuré en avril Mme Clinton, sur la chaîne ABC News, alors qu’on lui demandait ce qu’elle ferait si elle était présidente en cas d’attaque nucléaire d’Israël par l’Iran.

"Au cours des dix prochaines années, pendant lesquelles ils (les Iraniens) pourraient inconsidérément envisager de lancer une attaque sur Israël, nous serions capables de les rayer totalement de la carte", avait ajouté l’ex-Première dame.

Barack Obama avait alors dénoncé ces propos: "Ce n’est pas le type de langage dont nous avons besoin maintenant, et je pense que cela ressemble au langage de George W. Bush".

Un autre ancien secrétaire à la Défense américain, William Perry, a par ailleurs prédit jeudi que le président élu Barack Obama risquait d’être confronté à une "crise grave" avec l’Iran dès la première année de son mandat, qui débutera le 20 janvier.

M. Perry a estimé que les ambitions nucléaires de l’Iran comme la Corée du Nord devaient être endiguées afin d’éviter "une prolifération nucléaire en cascade", lors d’une forum organisé par le centre de réflexion Institute for Peace.

"Il est clair qu’Israël ne restera pas les bras croisés pendant que l’Iran défie pas à pas de devenir une puissance nucléaire", a-t-il déclaré.

"En conséquence, le président Obama sera très certainement confronté à une crise avec l’Iran. Je pense que le moment de crise sera atteint pendant sa première année au pouvoir", a-t-il ajouté.

Les Occidentaux réclament inlassablement à l’Iran de suspendre son programme d’enrichissement d’uranium, qu’ils soupçonnent d’avoir un objectif militaire, bien que Téhéran ait toujours maintenu qu’il était exclusivement civil.

M. Obama avait rappelé à l’Iran lors d’une interview début décembre que son programme nucléaire était "inacceptable", de même que l’appui qu’il apporte aux mouvements islamistes comme le Hamas dans les territoires palestiniens et le Hezbollah au Liban, ainsi que ses "menaces envers Israël".

"Il nous faut mettre en place un diplomatie dure mais directe avec l’Iran", avait-il déclaré sur la chaîne de télévision NBC.

7,062FansLike
1,140FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Que se passe-t-il en Iran ?

Après le meurtre brutal de Masha Amini, le peuple iranien s'est une fois de plus uni pour combattre et...

Campagne de résistance iranienne contre la participation de Raïssi à l’AGNU

La 77e Assemblée générale des Nations Unies se réunira le 19 septembre, les dirigeants mondiaux sont censés participer et...

Un responsable iranien : prenez une décision finale sur le nucléaire avant qu’il ne soit trop tard

De nombreux experts du monde entier ont averti que le régime iranien pourrait déjà avoir suffisamment d'uranium enrichi pour...

Iran : la corruption du régime exacerbe la pauvreté de la population

Il y a quatre ans, le chef suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a nié la corruption du régime...

Iran – 272 villes iraniennes confrontées au stress hydrique

Au cours des derniers jours, les villes iraniennes de Shahr-e Kord et Hamedan ont été le théâtre d'importantes manifestations...

Iran : le régime confond les organismes internationaux avec des statistiques fallacieuses

Le 19 juillet, les médias d'État iraniens ont lancé une nouvelle propagande, affirmant que l'Iran est l'un des États...

Doit lire

Iran – 272 villes iraniennes confrontées au stress hydrique

Au cours des derniers jours, les villes iraniennes de...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous