IranNucléaireIran: Un scientifique nucléaire iranien a fuit aux Etats-Unis

Iran: Un scientifique nucléaire iranien a fuit aux Etats-Unis

-

Nouvelobs: Le scientifique nucléaire iranien Shahram Amiri, disparu en mai lors d’un pèlerinage en Arabie saoudite, a été "enlevé" par les Américains, a affirmé mardi 8 décembre le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki.

Shahram Amiri a été "livré à Washington par Ryad", avait déclaré auparavant le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères à l’agence Mehr.

La disparition de Shahram Amiri lors d’un pèlerinage à La Mecque, évoquée par la presse arabe, avait été confirmée en octobre par les autorités iraniennes, notamment par Manouchehr Mottaki, qui l’avait imputée aux Etats-Unis.

C’est cependant la première fois que les autorités iraniennes reconnaissent que Shahram Amiri travaillait dans le domaine nucléaire, ainsi que l’avait affirmé la presse arabe.

L’ancien porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hassan Ghashghavi, avait refusé en octobre de répondre à une question de la presse sur la qualité d’expert nucléaire de Shahram Amiri.

Le quotidien conservateur iranien Javan avait peu après accusé la CIA d’être liée à cette disparition, intervenue alors que le scientifique iranien se trouvait dans la ville sainte de Médine, selon son épouse.

A son arrivée le 31 mai, M. Amiri aurait été "interrogé par des agents saoudiens à l’aéroport", selon le journal.

"Trois jours plus tard, il a quitté son hôtel à Médine, et n’y est jamais revenu", avait ajouté Javan en présentant M. Amiri comme un chercheur en physique à l’université technologique Malek-Ashtar, à Téhéran.

Sa femme avait précisé au journal qu’il était "seulement un chercheur et n’avait pas de poste dans le secteur gouvernemental".

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous