IranNucléaire"Détonateur nucléaire" iranien: les USA décident d'enquêter

« Détonateur nucléaire » iranien: les USA décident d’enquêter

-

AFP: Par Christophe SCHMIDT – Les Etats-Unis ont annoncé mardi une enquête après un article du Times de Londres affirmant que l’Iran étudiait un composant de bombe nucléaire, un signe que Washington prend au sérieux cette information démentie par Téhéran.

"On peut dire avec une grande certitude que les Etats-Unis vont enquêter sur ces informations", a indiqué à la presse Philip Crowley, porte-parole du département d’Etat, avant de qualifier l’article du Times de "bel exemple de journalisme".

Selon le quotidien britannique se référant lundi à un document iranien, l’Iran travaille à la conception d’un élément très complexe servant à déclencher une explosion nucléaire.

"Le document, qui porte sur un projet militaire nucléaire parmi les plus sensibles de l’Iran, décrit un plan sur quatre ans pour tester un initiateur de neutrons, le composant d’une bombe nucléaire qui déclenche une explosion", écrit le journal.

Selon l’institut Isis basé à Washington, ce type d’équipement peut être trouvé sur la bombe nucléaire pakistanaise, dont le "père", le scientifique A.Q. Khan, a reconnu publiquement il y a quelques années qu’il avait livré des secrets nucléaires à l’étranger.

Isis, que le Times a sollicité il y a deux semaines pour une évaluation scientifique du document, est formel sur le fait que l’initiateur de neutrons "n’a pas d’application civile".

"Certains ont qualifié ce document de preuve flagrante de la quête par l’Iran de l’arme nucléaire et c’est peut-être le cas", explique l’organisme sur son site internet: "Mais Isis invite à la prudence et à une étude complémentaire du document, en particulier pour confirmer sa date".

D’après le Times, plusieurs sources au sein d’agences de renseignements non spécifiées ont daté le texte à "début 2007".

La datation est d’autant plus importante que les services de renseignement américains estiment généralement que les recherches nucléaires militaires iraniennes ont cessé en 2003 – une évaluation que contestent les services européens.

Philip Crowley a dit ignorer si le document cité par le journal avait été authentifié par les services américains.

Le porte-parole n’a pas voulu en dire plus, soulignant que l’administration ne discutait pas avec la presse des "sujets relevant du renseignement". La secrétaire d’Etat Hillary Clinton avait fait la même réponse lundi.

"Guerre psychologique", avait plus tôt dénoncé Téhéran en démentant l’information.

L’Iran a toujours affirmé que son programme nucléaire était uniquement civil, mais les grandes puissances le soupçonnent de chercher à produire de l’uranium fortement enrichi pour la fabrication d’une bombe atomique.

Lorsque les pays occidentaux "veulent faire pression sur nous, ils inventent de tels scénarios qui sont inacceptables", a déclaré à Téhéran le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast.

L’article du Times paraît alors que la date limite de la fin de l’année, évoquée par les Etats-Unis pour obtenir de l’Iran la transparence sur son programme, arrive sans qu’aucun progrès n’ait été enregistré.

La diplomatie américaine a rappelé mardi "le sentiment d’urgence" éprouvé par le groupe des Six pays qui tentent de négocier avec l’Iran (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie).

Après d’autres revers enregistrés par la diplomatie, a souligné Philip Crowley, "ces révélations concernant des détonateurs nucléaires renforce la nécessité que l’Iran (…) réponde à nos inquiétudes".

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous