IranNucléaireLe dossier nucléaire iranien dans une "phase cruciale" (MAE...

Le dossier nucléaire iranien dans une « phase cruciale » (MAE chinois)

-

AFP : Le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi a estimé vendredi à Munich que le dossier du nucléaire iranien était entré dans une "phase cruciale".

"Ce dossier est entré dans une phase cruciale", a déclaré M. Yang en prononçant le discours d’ouverture de la 46e conférence sur la sécurité de Munich.

"Les parties concernées doivent, en gardant à l’esprit leurs intérêts à long terme, accroître leurs efforts diplomatiques, se montrer patientes et adopter une attitude plus flexible, pragmatique et proactive", a-t-il ajouté.

La participation surprise du ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki à ce "Davos de la Défense" a été annoncée vendredi matin. Il devait notamment rencontrer dans la soirée son homologue russe Sergueï Lavrov.

M. Yang a appelé à rechercher "par le dialogue et la négociation" une "solution globale, sur le long terme et appropriée".

"Nous estimons que l’Iran, sur la base des règlements de l’AIEA, a le droit de recourir à un usage pacifique de l’énergie nucléaire et que cette question doit être résolue par des moyens diplomatiques", a-t-il insisté.

Selon M. Yang, qui a appelé à un nouveau round de négociations à 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne, Allemagne), Téhéran "n’a pas totalement fermé la porte aux propositions de l’AIEA sur la fourniture de combustible nucléaire".

"Sur la base des propositions avancées par les 5+1" et des propositions iraniennes, M. Yang a dit "espérer" qu’une "formule acceptable par tous puisse émerger".

"Il y a encore des possibilités à explorer", a-t-il insisté.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a indiqué mardi que son pays était toujours prêt à échanger une partie de son uranium faiblement enrichi (3,5%) contre du combustible hautement enrichi (20%) destiné à son réacteur de recherche de Téhéran.

Les capitales occidentales ont réagi avec prudence, voire scepticisme, à cette déclaration.

Le groupe des Six a entamé de son côté depuis la mi-janvier des discussions sur un renforcement des sanctions internationales contre Téhéran, dont la politique nucléaire a été condamnée en novembre par l’Agence internationale pour l’énergie atomique (AIEA).

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous